Economie

Argentine: qui paiera l'extraordinaire impôt sur la fortune?

Première modification:

Le Sénat a approuvé un projet controversé avec lequel le gouvernement d'Alberto Fernández souhaite que les personnes qui ont de "grandes fortunes" apportent une "contribution de solidarité extraordinaire" pour faire face aux conséquences de la pandémie et sortir le pays de la crise.

La loi qui taxe les grandes fortunes en Argentine ne manque que de l'étape la plus simple: que le président Alberto Fernández fixe une date pour commencer la collecte. Le plus difficile, l'approbation parlementaire dans les deux chambres, a déjà joué en faveur du projet officiel.

Après un débat controversé qui a été répliqué, tant à la Chambre des Députés qu'au Sénat, le projet est désormais une réalité, malgré le mécontentement qu'il a suscité dans les grands milieux d'affaires, qui l'ont qualifié de "confiscatoire" et le considèrent comme une pierre dans la chaussure pour l'investissement.

L'appel du parti au pouvoir en tant que "Contribution de solidarité extraordinaire de grandes fortunes" touche les personnes (mais pas les entreprises) qui ont une richesse déclarée de plus de 200 millions de pesos (soit environ 2,5 millions de dollars).

La contribution doit être payée une seule fois par environ 11 855 personnes physiques, selon le chef de l'administration fédérale des recettes publiques, Mercedes Marcó del Pont. Au départ, une base imposable de 9 298 contribuables avait été calculée, mais ce nombre a augmenté en raison de la dévaluation du peso.

Argentine
Argentine © France 24

Qui paiera la taxe?

Les citoyens qui, en ajoutant tous leurs actifs dans le pays et à l'étranger, atteignent un patrimoine de 200 millions de pesos ou plus, sur une échelle allant de 2% à 3,5% de ce qui est déclaré.

Entre 200 millions de pesos et jusqu'à 300 millions de pesos (3,6 millions USD), le paiement sera de 2% sur la marchandise. Mais si elle dépasse 3 milliards de pesos (36 millions de dollars), la taxe sera beaucoup plus élevée.

Source: Sénat d'Argentine
Source: Sénat d'Argentine © France 24

Le gouvernement espère collecter plus de 300 milliards de pesos (environ 3 675 millions de dollars au taux de change officiel), qui seraient utilisés pour appliquer des mesures pour faire face aux effets du Covid-19 et «soutenir la voie de la reprise économique du pays».

Plus précisément, 20% des ressources iront à l'achat de matériel médical, d'éléments de protection, de vaccins, entre autres, dans le cadre de l'urgence sanitaire. Un montant égal sera utilisé pour les subventions aux micro, petites et moyennes entreprises et 20% supplémentaires pour les programmes éducatifs.

L'argent restant servira à financer un fonds destiné à améliorer les conditions de vie des habitants des quartiers populaires et à des projets d'exploration et de production de gaz naturel, conformément à la loi approuvée.

France 24 avec EFE

gestioninclusive@gmail.com