La France

Une policière décède après avoir été poignardée dans la ville française de Rambouillet

MADRID, 23 ANS (EUROPA PRESS)

Un policier de 49 ans est décédé ce vendredi après avoir été poignardé par un sujet au commissariat de la ville de Rambouillet, situé dans le nord de la France.

Selon les informations recueillies par la chaîne française BMFTV, qui cite des sources policières, les événements se sont déroulés vers 14h30, dans le hall du commissariat. La femme a été blessée au cou et est décédée malgré l’intervention des services d’urgence.

L’agresseur, de nationalité tunisienne, est également décédé après avoir été abattu par la police. Selon les premières informations, l’homme de 37 ans est entré illégalement en France, mais a régularisé sa situation en 2019. Il était inconnu de la police et des renseignements français.

Pour le moment, ce sera le parquet des Yvelines qui sera chargé d’enquêter sur ce qui s’est passé, et non le parquet français antiterroriste.

Le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a confirmé l’événement via son compte Twitter et a précisé qu’il était déjà en route pour les lieux. La présence du Premier ministre français, Jean Castex, est également attendue.

Pendant ce temps, le «premier ministre» français a déploré la perte d’une des «héroïnes quotidiennes» françaises dans un «geste barbare» de «lâcheté infinie». Dans un message publié sur Twitter, il a transmis son «soutien» de toute la France aux proches de l’agent et a déclaré aux forces de sécurité françaises qu’il partageait son «enthousiasme» et son «indignation».

De son côté, la présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse, a également révélé son intention de déménager à Rambouillet pour « manifester son soutien » aux forces de l’ordre, qui « sont à nouveau en deuil ».

gestioninclusive@gmail.com