Economie

Sur fond d’inflation, le taux d’intérêt monte à 5% au Mexique

L’inflation la plus élevée depuis 2017 a amené les autorités de la Banque du Mexique, Banxico, à augmenter pour la quatrième fois le pourcentage d’intérêt de référence au Mexique, après le soutien de quatre de ses cinq dirigeants.

Le conseil de direction de la banque centrale a approuvé l’initiative avec quatre membres pour et un seul d’entre eux, Gerardo Esquivel, contre. « Il a été jugé nécessaire de continuer à renforcer la politique monétaire, en l’ajustant à la trajectoire requise pour que l’inflation converge vers son objectif de 3% dans l’horizon de prévision », a déclaré le conseil d’administration.

Banxico, comme d’autres banques régionales, a été contrainte d’augmenter le taux d’intérêt en raison de la hausse du taux d’inflation général au Mexique, qui est passé en octobre à 6,24% en glissement annuel, son plus haut niveau depuis fin 2017.

Déclaration de la Banque du Mexique

Déclaration de la Banque du Mexique ©France24

La Banque a relevé ses anticipations d’inflation à 6,8% pour clôturer 2021 et à 3,3% d’ici la fin de l’année prochaine. « Les chocs qui ont affecté l’inflation sont principalement temporaires. Cependant, l’horizon dans lequel ils pourraient l’affecter est incertain, ils ont impacté une large gamme de produits et leur ampleur a été considérable », ont-ils soutenu.

Pour William Jackson, économiste en chef des marchés émergents chez Capital Economics, Banxico continuera de relever le taux de référence par incréments de 25 points de base, et calcule que le cycle se terminera avec le taux à 6,00 %. « Il y a peu de preuves que le conseil d’administration de Banxico a l’envie d’accélérer le rythme de l’ajustement, comme l’ont fait d’autres banques centrales d’Amérique latine », a-t-il déclaré.

En revanche, pour les marchés financiers mexicains, l’agence a souligné qu’il y a « une volatilité et une certaine dépréciation » du taux de change, qui reste pour l’instant au-dessus de 20 pesos mexicains pour un dollar.

« Dans l’année, le taux cumule une hausse de 100 points de base. Avec le taux d’intérêt à 5% et l’inflation observée de 6,24% en octobre, un taux d’intérêt réel (hors taxes) de -1,16% est estimé. » Gabriela Siller, directeur de l’analyse économique à Banco Base, a déclaré à l’agence de presse EFE.

« Bien qu’il soit prévu qu’il reprenne sa reprise à partir du quatrième trimestre. Un environnement incertain demeure et des conditions molles sont attendues, avec des différences marquées entre les secteurs », a rapporté Banxico.

Les banques au Chili, en Colombie et au Brésil ont été contraintes d’augmenter le taux de référence en raison des données inflationnistes de leurs économies. Pour l’instant, la donnée la plus préoccupante est l’inflation annuelle moyenne, que le Banxico plaçait à 6,8% pour le quatrième trimestre, au-dessus de la précédente prévision de 6,2.

Avec EFE et Reuters