La France

Pogacar s’impose au Col du Portet pour sceller son deuxième Tour de France

Vingegaard et Carapaz, les seuls capables de suivre le leader et prétendants fermes au podium final

BARCELONE, 14 (EUROPA PRESS)

Le cycliste Tadej Pogacar (UAE-Team Emirates) a remporté ce mercredi la dix-septième étape du Tour de France, disputée entre Muret et Saint-Lary-Soulan (Col du Portet) sur 178,4 kilomètres, dans une victoire qui laisse penser qu’à l’exception de accident, le Slovène va revalider le triomphe de l’an dernier à Paris.

Celle considérée comme l’étape reine de ce Tour de France a mis les choses au clair ; Pogacar est le plus fort de cette Grande Boucle. C’est lui qui a le plus attaqué et changé de rythme, et seuls Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma) et Richard Carapaz (INEOS Grenadiers) ont pu le suivre, malgré une défaite respective de 3 et 4 secondes.

Carapaz a tenté une dernière fois de remporter l’étape et, accessoirement, a battu un Vingegaard qui avait 1 seconde au classement général. Mais il a attaqué trop tôt, il a mis la victoire d’étape sur un plateau à un Pogacar qui pouvait respirer avant l’arreón final et le Danois, au final, a mis un deuxième but pour l’Equatorien.

Pogacar, déjà vainqueur pour la première fois de ce Tour de France, réalise son doublé. Sur la ligne d’arrivée, il a commenté qu’il avait tenté de creuser un écart en pensant au général et que la résistance de Vingegaard et Carapaz l’avait amené à penser à la victoire d’étape, qu’il avait remportée avec une attaque finale sans réplique possible sur les jambes raides. de ses rivaux.

Le Slovène, à l’exception d’un accident ou d’une visite avec collation incluse de l’« Oncle du Mazo », a ce Tour bien ficelé. Après cette nouvelle exhibition, partagée avec Vingegaard et bousculée par un Carapaz un peu conservateur qui a erré dans sa stratégie, Pogacar compte 5h39 d’avance sur Vingegaard et 5h43 sur Carapaz au classement général.

Pas aussi clair que le triomphe final, sans ces surprises inattendues qui peuvent survenir, il y a le podium final. Vingegaard et Carapaz avancent fermement vers lui, mais Rigoberto Urán (EF), qui a perdu 1h49 contre Pogacar au Portet, est quatrième à 7h17, mais 1h38 derrière le Danois et, s’il récupère les jambes, de loin dire dans ce combat secondaire.

Cette étape difficile, qui reliait le Col du Peyresourde (13,3 kilomètres à 6,9%), le Col de Val Louron-Azet (6,8 à 7,9%) et la très dure montée finale au Col du Portet (16 à 8, 7%) couronnée à 2 215 mètres, donné pour ce beau duel à trois mais aussi pour en voir beaucoup souffrir.

Parmi eux, l’Espagnol Enric Mas (Movistar Team), qui a souffert au premier changement au Col du Portet et qui a donné 2h27 de but au vainqueur, mais qui remonte à la septième place du général provisoire par un plus grand effondrement d’Alexey Lutsenko. (Astana-Premier Tech), qu’il dépasse. Bien sûr, le podium s’échappe pour Artà.

Il n’y avait pas de permis pour l’évasion, qui s’est formée mais a été annulée, avec Anthony Perez (Cofidis) comme dernier ressort, dans la montée finale. Et ça ne ressemble pas non plus à demain, dans la deuxième grande étape pyrénéenne, c’est permis. Malgré cela, il y avait de la place pour la bagarre entre Nairo Quintana (Arkea Samsic) et Wout Poels (Bahreïn-Victorious) pour le maillot de la montagne, au profit du Néerlandais, qui l’avait presque collé à la peau à moins que Pogacar ne le lui arrache. .

Ce jeudi, la dix-huitième étape partira de Pau et arrivera à Luz Ardiden après 129,7 kilomètres qui incluent deux petits ports de 4ème catégorie, la montée vers le mythique Col du Tourmalet (17,1 kilomètres à 7,3%) et, enchaîné, la montée finale vers Luz Ardiden. (13,3 kilomètres à 7,4 pour cent).

– CLASSEMENT.

-Étape.

1. Tadej Pogacar (SVN / UAE-Team Emirates) 5:03:31.

2. Jonas Vingegaard (DIN / Équipe Jumbo-Visma) a 3.

3. Richard Carapaz (ECU / Grenadiers INEOS) 4.

4. David Gaudu (FRA / Groupama-FDJ) 1h19.

5. Ben O’Connor (Équipe AUS / AG2R Citroën) 1:26.

… // …

7. PEIO BILBAO (ESP / Bahreïn-Victorious) 1:44.

-Général.

1. Tadej Pogacar (SVN / UAE-Team Emirates) 71:26:27.

2. Jonas Vingegaard (DIN / Équipe Jumbo-Visma) 5:39.

3. Richard Carapaz (ECU / Grenadiers INEOS) 5:43.

4. Rigoberto Urán (COL / EF Education-Nippo) 7h17.

5. Ben O’Connor (équipe AUS / AG2R Citroën) 7h34.

… // …

7. ENRIC MAS (ESP / Equipe Movistar) 9h48.

gestioninclusive@gmail.com