La France

Merkel appelle Poutine à promouvoir le dialogue avec l’Ukraine au sein du Quatuor de Normandie

La chancelière allemande par intérim, Angela Merkel, a demandé au président russe Vladimir Poutine de promouvoir le dialogue et la négociation avec l’Ukraine au sein du Quatuor de Normandie, un groupe diplomatique auquel la France participe également, afin de mettre en œuvre les accords de Minsk pour une solution pacifique à la Conflit du Donbass.

La Chancellerie a indiqué que Merkel « a discuté de la situation sécuritaire dans les environs et dans l’est de l’Ukraine » avec le président Poutine, à qui il a été demandé de promouvoir le dialogue avec l’Ukraine afin d’activer les accords de Minsk qui, bien qu’ayant été signés en septembre 2014 et février 2015, n’ont pour l’instant pas abouti à l’arrêt des violences.

Dans un autre ordre d’idées, Merkel a également transféré au président Poutine la responsabilité du gouvernement du Bélarus dans la crise migratoire actuelle qui se déroule à la frontière de ce pays avec la Pologne, en « utilisant » des innocents dans une « attaque hybride contre le Union européenne « .

Pour sa part, si le Kremlin a convenu avec la chancelière allemande de la nécessité de parvenir à une solution rapide à cette crise migratoire, il a également défendu le rétablissement des contacts diplomatiques entre les États de l’Union européenne et la Biélorussie pour résoudre cette situation, rapporte l’agence de presse russe Spoutnik.

Concernant le conflit que la Russie entretient avec l’Ukraine, Poutine a critiqué la « politique destructrice de Kiev » en relation avec le conflit du Donbass, ainsi que le « caractère déstabilisant et dangereux » que « l’activité provocatrice des Etats-Unis et de plusieurs autres pays que l’OTAN « a dans la mer Noire.