La France

La France prévoit de mettre en œuvre la fermeture dans trois autres départements en raison de l’avance du COVID-19

MADRID, 24 mars (EUROPA PRESS) –

Le porte-parole du gouvernement français, Gabriel Attal, a avancé ce mercredi que les autorités envisagent de mettre en œuvre dans les départements du Rhône, de l’Aube et de la Nièvre, le plan de confinement qui a été imposé en fin de semaine dernière à 16 autres en raison de l’avance. de la pandémie.

«Compte tenu du danger tant pour les Français que pour notre système de santé, nous prenons des mesures fortes et exigeantes», a expliqué Attal lors d’une conférence de presse, où il a souligné qu’il «tient compte des disparités entre les territoires».

Selon le dernier bulletin des autorités sanitaires françaises, le taux d’incidence dans le Rhône, le sud-est du pays, et en particulier à Lyon, est d’environ 400 cas pour 100 000 habitants; tandis que dans la Nièvre, il est 329 et 445 dans l’Aube.

Au cours des dernières 24 heures, 248 autres personnes sont décédées des suites de la maladie, ce qui a fait au total 93 156 morts. Le nombre de cas quotidiens ce mercredi n’a pas été communiqué, de sorte qu’en attente de confirmation sont environ 4,3 millions de personnes infectées.

Concernant le taux d’occupation des hôpitaux, la pression persiste et il y a déjà 4 651 patients admis dans les unités de soins intensifs. Le nombre total de personnes hospitalisées en France pour COVID-19 est de 26 876, dont 2 130 de plus au cours des dernières 24 heures.

En ce qui concerne le plan de vaccination, 6,8 millions de personnes ont reçu au moins une dose du vaccin, soit 10,2% de la population totale, tandis que 2,5 millions de personnes supplémentaires ont subi les deux ponctions.