Au moins 25 personnes arrêtées et un policier blessé lors d'une série de manifestations en France

Au moins 25 personnes ont été arrêtées et un policier a été blessé par le lancement d'un cocktail Molotov lors de diverses manifestations dans toute la France pour protester contre la montée du parti d'extrême droite Rassemblement national, qui s'est finalement imposé comme la troisième force en un journée électorale qui a abouti à la victoire du Nouveau Front Populaire de gauche.

Les arrestations ont eu lieu dans la ville de Rennes lors d'un rassemblement de personnes place Sainte-Anne, au cours duquel des slogans antifascistes ont été proclamés, bien qu'aucun autre détail sur l'incident n'ait été donné, comme le rapporte le journal français « Le Figaro ». '.

A Nantes, un policier a été brûlé au deuxième degré après avoir été touché par un cocktail incendiaire lors d'une manifestation de près d'un millier de personnes en centre-ville, où la Police a fait usage de gaz lacrymogènes pour les disperser ; En réponse, les manifestants ont utilisé des feux d'artifice et des bouteilles contre les policiers.

Des affrontements ont également été signalés sur la place de la République, à Paris, où la police affronte environ 8 000 personnes, parmi lesquelles se trouvent des groupes qui envisagent de commettre des « actes de vandalisme » et qui ont lancé des projectiles sur les forces de sécurité.

Selon les journalistes sur place, de nombreuses arrestations ont déjà eu lieu, même s'il n'existe pour l'instant aucune information officielle. Des drapeaux français et palestiniens ont été déployés sur la place et l'hymne national français a été chanté.

Cinq mille autres personnes sont descendues dans les rues de Marseille, où les partisans du Nouveau Front populaire se sont rassemblés sur la place Jean Jaurès, où des affrontements avec les forces de sécurité ont également eu lieu.

Un groupe de manifestants d'extrême droite est descendu dans les rues de Lyon avec masques et cagoules, suivi par des policiers par crainte d'incidents avec des groupes de gauche, également présents dans l'espace public.

Au premier tour des élections législatives, le Groupe national d'extrême droite était le parti ayant obtenu le plus de voix. Derrière se trouvaient le Nouveau Front National et Ensemble pour la République. Ce dimanche, les projections de sortie suggèrent que ces deux alliances ont dépassé le parti de Marine Le Pen, relégué à la troisième place.

Les projections placent le Nouveau Front populaire comme la formation comptant le plus de députés (180-215), suivi par Ensemble pour la République d'Emmanuel Macron (150-180 députés) et le Rassemblement national (120-150 députés). L'Assemblée nationale compte 577 sièges, la majorité absolue est donc de 289.

A lire également