Suivez en direct les dernières nouvelles sur la guerre à Gaza

MADRID, 22 janvier (EUROPA PRESS) –

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a souligné ce lundi qu’il attend toujours de recevoir des preuves démontrant que les médicaments livrés à la bande de Gaza, après un accord négocié par le Qatar et la France, sont fournis aux otages captifs de l’Islam. Mouvement de Résistance (Hamas) depuis début octobre.

C’est ce qu’a déclaré le Premier ministre israélien lors d’une rencontre à Jérusalem avec le ministre français de la Défense, Sébastien Lecornu, avec qui il a également discuté de la situation à la frontière nord d’Israël avec le Liban et de la nécessité de se conformer à la résolution du Conseil de sécurité. Conseil de sécurité des Nations Unies de 2006 pour mettre fin au conflit dans la région.

En ce sens, le président israélien a indiqué que le pays est en mesure d’atteindre ces objectifs soit par la voie diplomatique, soit par d’autres moyens, dans ce qui semble être une allusion à une éventuelle campagne militaire dans le sud du Liban. ont déjà spéculé depuis Israël ces derniers jours, rapporte le ‘Times of Israel’.

Le 7 octobre, le Hamas a lancé une série d’attaques sur le territoire israélien qui ont fait près de 1 200 morts et 240 otages, dont une centaine ont déjà été libérés. L’armée israélienne a lancé une contre-offensive sanglante dans la bande de Gaza qui a déjà coûté la vie à près de 25 300 personnes et fait près de 63 000 blessés.

A lire également