Première modification:

Le grand favori du Tour 2020, le Slovène Primoz Roglic, n'a pas manqué l'occasion de porter du jaune sur la deuxième étape de montagne des Pyrénées, remportée par son compatriote Tadej Pogacar. Il est le nouveau leader du classement général, avec un avantage de 21 "sur le Colombien Egan Bernal, le meilleur jeune homme. Nairo Quintana et Rigoberto Urán ont perdu 10 secondes et sont aux cinquième et sixième places.

La Slovénie fait la fête. Tadej Pogacar, un pilote de 21 ans du Team Emirates des Emirats Arabes Unis qui participe à son premier Tour, a surpassé son compatriote Primoz Roglic au sprint et a pris la 9ème étape. Mais Roglic prend le maillot jaune de leader du classement général, surpassant Adam Yates, qui a terminé 54 secondes.

L'autre grand protagoniste de la journée était le Suisse Martin Hirschi (Sunweb), qui a terminé troisième de l'étape après une longue évasion en solo. Hirschi aime les dimanches, bien qu'ils finissent par avoir un goût amer. Dans la deuxième étape de ce Tour dimanche dernier à Nice, le Suisse a terminé deuxième, en demi-roue devant Julian Alaphilippe. Aujourd'hui, Hirschi était juste derrière Pogacar et Roglic. Le Suisse s'est échappé à 90 kilomètres de la ligne d'arrivée et a parcouru tout le parcours seul en tête de course jusqu'aux deux derniers kilomètres, où un groupe de quatre favoris le rejoint (Roglic, Pogacar, Bernal, Landa).

Jumbo-Visma a mis fin au rêve de Hirschi

Hirschi pouvait rêver de monter sur scène ce dimanche 6 septembre. Situé à plus d'une heure de route au général, le joueur de 22 ans ne représentait pas une menace pour les favoris. Après avoir passé les trois premières difficultés de la journée, il a réussi à avoir un avantage de plus de quatre minutes sur le lot principal.

Derrière, l'équipe Jumbo-Visma de Primoz Roglic a lancé la poursuite avec un rythme très fort, pas tant pour rattraper Hirschi, mais pour tenter de distancer ses rivaux.

La bataille décisive a été l'ascension du col de Marie Blanque, principale difficulté de la journée avec des pourcentages supérieurs à 10% dans les derniers kilomètres (première catégorie, 7,7 km à 8,6%). Au sommet, en plus des points d'attribution de la montagne, il y avait des secondes bonus pour les trois premiers coureurs (8, 5 et 3 secondes).

Spectaculaire Tadej Pogacar

Comme lors de l'étape d'hier, Tadej Pogacar a été le premier des favoris à attaquer, cherchant à rattraper le temps perdu dans l'étape 7. Egan Bernal a répondu suivi de Primoz Roglic, Mikel Landa (Bahreïn-McLaren) et Richie Porte (Trek- Segafredo).

Ces deux attaques coupent Adam Yates, chef du général, et Miguel Ángel López (Astana). Ils ont également laissé Nairo Quintana (Arkéa Samsic) et Rigoberto Urán (EF Pro Cycling) une quinzaine de secondes derrière.

Martin Hirschi a franchi en premier le sommet du Col de Marie Blanque, à moins d'une minute devant Primoz Roglic, qui avait un bonus de cinq secondes, suivi de Pocagar, Landa et Bernal.

Avec ces cinq deuxième prix, Roglic était déjà le «maillot jaune» virtuel du général. Avant l'étape d'aujourd'hui, il n'était qu'à trois secondes du Britannique Adam Yates (Mitchelton-Scott), qui ne pouvait pas suivre les favoris.

Dans la longue descente finale vers Laruns, le groupe mené par Roglic a réussi à rattraper Hirschi et à garder dix secondes d'avance sur un deuxième groupe composé de six coureurs: les Colombiens Nairo Quintana et Rigoberto Urán, le Français Romain Bardet (AG2R-La Mondiale) et Guillaume Martin (Cofidis), l'Australien Richie Porte et le Néerlandais Bauke Mollema (Trek-Segafredo).

Egan Bernal deuxième au général

Bien qu'il n'ait pas été en mesure de rivaliser avec les Slovènes dans la lutte pour l'étape, le champion en titre du Tour, Egan Bernal, est maintenant à la deuxième place du général, 21 secondes derrière Roglic, et conserve son meilleur maillot blanc. Jeune.

Le Colombien Egan Bernal, deuxième au général, continue de mener le classement des jeunes après la neuvième étape du Tour de France, à Laruns, le 6 septembre 2020.
Le Colombien Egan Bernal, deuxième au général, continue de mener le classement des jeunes après la neuvième étape du Tour de France, à Laruns, le 6 septembre 2020. PISCINE Marco Bertorello / AFP

La différence entre les deux coureurs est faite par les bonus que Primoz Roglic a remportés lors de sa victoire à l'étape 4 (10 "), aujourd'hui à la hauteur de Marie Blanque (5") et à l'arrivée à Laruns (6 ").

Derrière Egan Bernal, deux Français Guillaume Martin (28 "derrière le leader) et Romain Bardet (30"). Nairo Quintana et Rigoberto Urán sont toujours aux cinquième et sixième places, à 32 ". Miguel Ángel López est arrivé avec le troisième groupe, et malgré une perte de temps, il est toujours dans le top dix (neuvième à 1'15") .

L'Equatorien Richard Carapaz (Ineos Grenadiers) est quinzième à 3'42 ". Les Colombiens Sergio Higuita (EF Pro Cycling) et Esteban Chaves (Mitchelton-Scott) complètent le top 20 à 6'08" et 12'13 "de Roglic.

Demain, premier jour de repos et tests pour Covid-19

Ce lundi 7 septembre, les coureurs pourront profiter de la première journée de repos de ce Tour de France. Mais pour la première fois dans l'histoire de la course, la pause pourrait signifier le départ des coureurs, car entre aujourd'hui et demain, l'ensemble du peloton passera les tests PCR Covid-19. Les coureurs, ainsi que les membres des 22 équipes, ont l'obligation de participer à ces tests. Dans le cas où les résultats révèlent au moins deux cas positifs au sein d'une même équipe (cyclistes et accompagnateurs), celle-ci serait obligée de quitter le Tour.

Le mardi 8 septembre, le Tour reprendra le parcours de la dixième étape, de 168 kilomètres, entre les îles d'Oléron et de Ré, sur la côte atlantique de la France. L'étape la plus plate de cette édition, qui est destinée aux sprinteurs, si le vent ne vient pas les déranger.

Notre guide de TDF 2020.
Notre guide de TDF 2020. © France 24