Sport

Ben O’connor s’impose seul à Tignes et Pogacar étend son avantage au général

La deuxième étape de montagne des Alpes entre Cluses et Tignes a couronné l’Australien Ben O’connor, désormais deuxième au général. Les Colombiens Nairo Quintana et Sergio Higuita étaient de grands protagonistes, mais ils n’ont pas pu résister à O’connor dans la dernière montée. Ainsi, Quintana a récupéré la chemise de montagne ; Tadej Pogacar a terminé sixième de l’étape et a accru son avance au général ; tandis que Rigoberto Urán a terminé troisième et Richard Carapaz cinquième.

Nous savions qu’avec des dénivelés supérieurs à 2000 mètres, cette étape offrirait un profil favorable aux grimpeurs colombiens. Ce n’était donc pas une surprise de voir Nairo Quintana (Arkea Samsic) et Sergio Higuita (EF Education Nippo) en tête. Ce qui n’était pas prévu, c’est que le coureur australien Ben O’Connor serait plus fort sur la montagne que ses propres collègues colombiens.

Quintana et Higuita ne se font pas d’illusions pour le classement général –ils sont respectivement à plus de 23 minutes et 37 minutes de Pogacar–, mais ils veulent gagner une étape. Les deux coureurs colombiens ont rejoint l’échappée après la première difficulté du jour, la côte de Domancy (deuxième catégorie).

L’objectif de Quintana est de remporter le classement de la montagne, en plus de remporter une étape. Au Col des Saisies (en tête de la première catégorie) il passe deuxième juste derrière Wout Poels, qui mène le classement de la montagne. Mais au port suivant, le Col du Pré, premier prix hors catégorie du Tour 2021, Nairo Quintana attaque à 2 kilomètres du sommet, laissant derrière lui ses compatriotes Sergio Higuita, Michaël Woods et Ben O’connor. En passant seul ce port, Quintana a pris la tête du classement de cette modalité.


O’connor a gagné à plus de 5 minutes d’intervalle

Avec 8’30 d’avance sur le groupe des favoris, l’Australien Ben O’Connor (AG2R) est devenu le leader virtuel du général, puisqu’avant l’étape il était quatorzième à 8’13 de Pogacar. Au départ de la dernière montée du jour, la Montée de Tignes (21 kilomètres à 5,6%), Quintana, Higuita et O’connor étaient encore à 8’22 du groupe Pogacar, mais Nairo Quintana n’a pas pu suivre la fuite de ses deux compagnons. .

Quelques kilomètres plus tard, c’est Sergio Higuita qui n’a pas pu tenir le rythme de l’Australien, qui est allé seul jusqu’à la ligne d’arrivée. O’Connor a fait toute l’ascension seul et est arrivé 5’07 devant l’italien Matteo Cattaneo (Deceuninck Quick Step) et 5’34 sur l’autre italien Sonny Colbrelli (Bahrain Victorious).

Avec cette victoire, O’connor entre de façon spectaculaire dans le top 10, se classant deuxième au général à 2’01 derrière Pogacar.

Urán sur le podium; Carapaz arrive

Dans le groupe des favoris, c’est l’Equatorien Carapaz qui attaque à nouveau Pogacar dans la montée vers Tignes, mais sans succès. A quatre kilomètres de l’arrivée, le Slovène a répondu à Carapaz avec une accélération imparable. Il est arrivé avec 32′ d’avance sur ses principaux rivaux. Parmi eux, Alexey Lutsenko (Astana Premier Tech), troisième au général avant cette neuvième étape où il a perdu plus d’une minute sur ses adversaires.

Le Belge Wout van Aert, deuxième au général, a été l’autre grand perdant du jour, avec 31 minutes de moins. Des déceptions qui permettent à Rigoberto Urán de se hisser à la troisième place du général, à 5’18 de Pogacar et 3’17 d’O’connor. Tranquillement, le vétéran colombien de 34 ans s’affirme comme un sérieux candidat au podium final. L’Equatorien Richard Carapaz est désormais cinquième au général à 5’33, à seulement une seconde de la quatrième place détenue par le Danois Jonas Vingegaard (Jumbo Visma).

Primoz Roglic et Mathieu van der Poel, juste au départ

Primoz Roglic (Jumbo Visma), deuxième du Tour 2020 et l’un des prétendants à cette édition, a décidé d’abandonner la course avant le départ de cette neuvième étape. Victime d’une forte chute lors de la troisième étape, le Slovène n’a pas pu lutter contre les favoris, préférant se retirer et voir si la dispute pourrait mieux se dérouler aux Jeux olympiques (l’épreuve cycliste est prévue le 24 juillet).

Un autre candidat aux Jeux de Tokyo s’est retiré du Tour avant le départ. Mathieu van del Poel, le grand animateur de la première semaine du Tour, qui a passé six jours sous le maillot jaune jusqu’à hier, a également pris sa retraite. Le Néerlandais vise une médaille au Japon, dans l’épreuve de VTT.

Ce lundi 5 juillet, les coureurs profiteront du premier jour de repos. Mardi, ils disputeront la dixième étape de 190,7 kilomètres entre Albertville et Valence. Une scène plate qui semble destinée à la les sprinteurs, mais cela peut réserver quelques surprises si le vent souffle près de Valence.

Notre guide avec profils, étapes et itinéraires pour le TDF 2021.
Notre guide avec profils, étapes et itinéraires pour le TDF 2021. ©France24

gestioninclusive@gmail.com