La France

Pogacar brille de jaune à Luz Ardiden et Mas côtoie le podium

BARCELONE, 15 (EUROPA PRESS)

Le cycliste slovène Tadej Pogacar (UAE-Team Emirates) a remporté ce jeudi la dix-huitième étape du Tour de France, disputée entre Pau et Luz Ardiden sur 129,7 kilomètres, pour briller de sa propre lumière et brûler les options de ses rivaux avec deux victoires consécutives. victoires dans les Pyrénées, un jour où Enric Mas (Movistar Team) côtoyait les membres du possible podium final à Paris.

Pogacar lie cette victoire à Luz Ardiden à celle de la dernière étape du Col du Portet, et désormais oui, sauf accident, il s’imposera sur les Champs Elysées et sera sacré double champion, consécutivement, d’un Tour de La France qui semble avoir Le podium est déjà fait, avec Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma) et Richard Carapaz (INEOS Grenadiers) en lice pour la dauphine.

Le Slovène brille le plus en jaune, mais il brille également en points blancs et rouges, car il est également en tête des classements jeunes et montagne. Seul le vert de sa régularité lui résiste, et il sera à Paris sauf surprise, le sprinter Mark Cavendish (Deceuninck-Quick Step).

Il est monté sur le podium de Luz Ardiden Pogacar, qui a tenu à se battre pour l’étape, lors de sa troisième victoire partielle dans ce Tour de France -étapes 5, 17 et 18-, et cela a fait que même Enric Mas, qui a essayé, pas même Richard Carapaz pourrait réussir au sommet des Pyrénées. Cette fois, qui n’a même pas pu essayer, c’était le Danois Jonas Vingegaard.

Oui, il a été testé par l’espagnol Enric Mas (Movistar Team), qui a été plus fort et a tenu bon avec les trois meilleurs jusqu’à pratiquement la ligne d’arrivée. De plus, il a tenté à deux reprises de remporter l’étape mais Pogacar, ambitieux, est parti pour lui sachant qu’il avait des chiffres pour remporter l’étape, et ses prédictions se sont réalisées.

Mais il a gravi une nouvelle place au classement général, jusqu’à la sixième place et encore loin, sûrement trop loin du podium. Tadej Pogacar, « l’homme intraitable des Alpes et des Pyrénées et entraîneur de chronos » – un titre qui prétendrait être un personnage de « Game of Thrones » -, a désormais 5h45 sur Vingegaard, 5h51 sur Carapaz.

Et déjà derrière l’Australien Ben O’Connor (AG2R Citroën Team), à 8h18 minutes, le Néerlandais Wilco Kelderman (BORA-Hansgrohe) à 8h50 et Enric Mas prend la tête à 10h11, remportant une place due à l’effondrement à Luz Ardiden, formidable, du Colombien Rigoberto Urán (EF), arrivé à 8h58 et qui dans les Pyrénées est tombé de la deuxième à la dixième place.

A ce dernier point de la montagne des Pyrénées et du Tour de France, Pogacar a gratté 2 vraies secondes – sans compter le bonus à l’arrivée – Vingegaard et Carapaz, Enric Mas est entré quatrième à 13 secondes, alors que dans ce combat pour le podium O’Connor et Kelderman ont perdu 34 secondes, 21 par rapport au Majorquin d’Artà.

Tout comme Pogacar n’a laissé aucun détail lui échapper et quitter son domaine, aidé par un Rafal Majka qui termine le Tour en force, auparavant les Grenadiers d’INEOS se sont battus pour annuler l’évasion, traquant le « courageux » David Gaudu (Groupama-FDJ) 9 kilomètres de la ligne d’arrivée. Wout Poels (Bahreïn-Victorious) s’est également montré courageux à la recherche de spots de montagne sur le mythique Col du Tourmalet, mais Pogacar a marqué le doublé à Luz Ardiden pour enflammer également ce maillot à pois.

Ce vendredi, « repos » pour tous dans la dix-neuvième et avant-dernière étape, entre Mourenx et Libourne sur 207 kilomètres. Longue journée, oui, avec un petit niveau de la 4ème catégorie de départ mais profil pour les fuites et, sinon, pour un avant-dernier sprint massif. Samedi, l’heure qui définira le général et, dimanche, la fête finale sur les Champs Elysées dans le Paris majestueux.

– CLASSEMENT.

-Étape.

1. Tadej Pogacar (SVN / UAE-Team Emirates) 3:33:45.

2. Jonas Vingegaard (DIN / Équipe Jumbo-Visma) a 2.

3. Richard Carapaz (ECU / INEOS Grenadiers) mt

4. ENRIC MAS (ESP / Equipe Movistar) 13.

5. Dan Martin (IRL / Israël Start-Up Nation) 24.

-Général.

1. Tadej Pogacar (SVN / UAE-Team Emirates) 75:00:02.

2. Jonas Vingegaard (DIN / Équipe Jumbo-Visma) 5:45.

3. Richard Carapaz (ECU/INEOS Grenadiers) 5:51.

4. Ben O’Connor (équipe AUS / AG2R Citroën) 8h18.

5. Wilco Kelderman (NED / BORA-Hansgrohe) 8h50.

… // …

6. ENRIC MAS (ESP / Equipe Movistar) 10h11.

9. PELLO BILBAO (ESP / Bahreïn-Victorious) 13h48.

gestioninclusive@gmail.com