La France

Macron présente un plan de 30 milliards d’euros pour « réindustrialiser » la France

Le président français, Emmanuel Macron, a présenté ce mardi un plan industriel et technologique doté de 30.000 millions d’euros qui vise à « réindustrialiser » le pays, « trouver la voie de l’indépendance vis-à-vis de la France et de l’Union européenne (UE) » et « répondre ». aux grands défis de notre temps ».

Dans une intervention de près de deux heures, Macron a détaillé les défis qui attendent la France dans les années à venir et a énuméré, entre autres, le changement climatique, le défi démographique, la pression des grandes migrations et les inégalités, accélérées par le « bouleversement » de la économie mondiale. « La crise que nous venons de vivre a renforcé ces grands défis », a-t-il souligné.

Macron a détaillé qu’il cherchait à réindustrialiser la France pour qu’elle « devienne à nouveau une grande nation d’innovation et de production » et, selon lui, l’investissement du plan devrait permettre « de surmonter les faiblesses du modèle français », parmi lesquelles le peu d’investissement dans la recherche.

De même, il a évoqué « l’amélioration de l’efficacité des dépenses sociales » et la conduite de « réformes pour produire plus et trouver le fil conducteur du couple innover-produire ». « Nous devons désormais adopter une stratégie qui nous permette d’innover, de produire, d’exporter et ainsi de financer notre modèle social », a-t-il soutenu, avant de souligner « dans quels secteurs » Paris « peut être à l’avant-garde ».

Il a également souligné qu’il existe des secteurs dans lesquels la France a pris du retard, ce qui constitue « une menace ». « On ne peut pas les abandonner », s’est-il rivé.

Le plan, baptisé ‘France 2030’ et repris par ‘Le Figaro’, prévoit l’investissement d’un milliard d’euros dans l’énergie nucléaire, que le pays devienne « le leader de l’hydrogène vert en 2030 », accélérant la décarbonation de l’industrie et la production de deux millions de véhicules électriques et hybrides.

D’autre part, Macron a également annoncé l’intention pour la France de produire le premier avion bas carbone d’ici 2030, d’accélérer la robotisation et la numérisation de l’agriculture et de réaliser 20 produits biopharmaceutiques contre le cancer.

Le plan vise également à mettre la France « à la pointe de la protection des contenus culturels et créatifs », à réinvestir dans la conquête de l’espace et l’exploration des fonds marins, entre autres objectifs.