La France

Macron confirme les contacts avec les talibans pour poursuivre les évacuations

Le président français Emmanuel Macron a expliqué ce samedi qu’ils maintenaient des contacts avec les autorités talibanes afin de poursuivre les évacuations d’Afghanistan à « moyen et long terme ».

Ces contacts sont « fragiles et provisoires » afin de convenir d’autres « évacuations sélectives » pour « protéger et rapatrier les Afghans » en danger dans les prochains mois, a expliqué Macron depuis Bagdad.

La France de le faire avec le soutien du Qatar qui, grâce à ses bonnes relations avec les talibans, « a la possibilité d’organiser des opérations de transport aérien ou de rouvrir certaines compagnies aériennes ».

L’opération d’évacuation française s’est achevée après le départ de 2 834 personnes de Kaboul vers Paris depuis le 17 août, a expliqué Macron, qui espère avec ces contacts poursuivre les vols.

Ce chiffre comprend « 142 Français, 17 Européens et plus de 2 600 Afghans ». Au total, la France a organisé « une quinzaine de vols » via les Emirats arabes unis. « Nous avons pu protéger tout le personnel de notre ambassade et nos compatriotes », a déclaré Macron.

« Ce travail a été possible grâce à l’engagement de nos équipes diplomatiques (…) et bien évidemment des équipes présentes à Kaboul, de nos militaires et de nos policiers », a expliqué Macron après avoir participé à un sommet régional dédié à la lutte contre le terrorisme.

En revanche, Macron a assuré que « quels que soient les choix américains, nous maintiendrons notre présence pour lutter contre le terrorisme en Irak, tant que l’Irak le demande ». « Nous avons la capacité opérationnelle d’assurer cette présence », a-t-il ajouté.