La France

Emma Norsgaard ne souffre pas de fractures après sa chute dans le Tour

La cycliste danoise Emma Norsgaard (Movistar Team) n’a subi aucune fracture à la chute qui l’a obligée à abandonner la cinquième étape du Tour de France féminin et à être transférée ce jeudi dans un hôpital d’Épinal, a rapporté le service communication de l’équipe téléphonique.

« Nous confirmons qu’Emma Norsgaard n’a finalement pas de fracture après la chute qui l’a forcée à abandonner hier, jeudi, dans la cinquième étape du Tour de France Femmes », a déclaré l’équipe Movistar.

Le coureur danois est arrivé tard jeudi soir à l’hôtel de l’équipe à Saint-Dié-des-Vosges, et restera 24 heures au repos et sous observation par les médecins de Movistar « pour prévenir d’éventuelles conséquences de l’incident ».

Norsgaard s’est cogné la tête, le cou et l’épaule gauche dans un carambolage et a été transporté à l’hôpital. « Emma souffre de douleurs à la tête, ce qui l’a rendue incapable de continuer, en application du protocole à cet effet. Nous espérons que les blessures d’Emma ne sont pas graves. Elle a l’esprit, le caractère et la bonne attitude qui remplissent cette équipe de joie dans chaque course qu’il court », a d’abord noté l’équipe téléphonique.

De son côté, la Néerlandaise Annemiek van Vleuten et les quatre autres coureurs « bleus » ont pu terminer sans encombre. La Néerlandaise reste huitième du classement général à trois jours de la conclusion de la manche française.