Economie

L’inflation dans la zone euro a atteint un nouveau record en juin : 8,6 % en rythme annuel

La hausse des prix dans les 19 pays qui utilisent l’euro comme monnaie unique a atteint un record de 8,6 % en juin, motivée par les coûts élevés de l’énergie à la suite de la guerre en Ukraine.

L’inflation a augmenté de cinq dixièmes dans la zone euro en juin. L’inflation en glissement annuel a enregistré le mois dernier 8,6%, le plus élevé jamais enregistré, selon les données préliminaires publiées ce vendredi 1er juillet par l’office communautaire des statistiques d’Eurostat.

Juin a été le mois qui a enregistré la plus forte augmentation de l’inflation annuelle. Les premiers étaient de 5,1 % en janvier, 5,9 % en février, 7,4 % en mars et avril, ainsi que 8,1 % en mai.

Mais au milieu des données négatives, une lumière. L’inflation sous-jacente, qui exclut l’énergie et l’alimentation en raison de prix plus volatils, s’est établie à 3,7 % le mois dernier, ce qui représente une baisse d’un dixième par rapport à mai.


L'inflation dans la zone euro a atteint un nouveau record en juin : 8,6 % en rythme annuel
L’inflation dans la zone euro a atteint un nouveau record en juin : 8,6 % en rythme annuel ©France 24

Le principal moteur de l’inflation annuelle en Europe a été les prix de l’énergie. Les données montrent que l’énergie a enregistré le sixième mois de l’année comme le principal facteur de l’augmentation des prix, avec une augmentation annuelle de 41,9 % ; deux points de plus par rapport au mois précédent.

Les aliments transformés, l’alcool et le tabac ont augmenté de 8,2 % en juin, contre 7 % en mai, tandis que les aliments non transformés ont augmenté de plus de deux points, passant de 9 % en mai à 11,1 % le mois dernier.

De leur côté, les biens manufacturés hors énergie ont augmenté d’un dixième en juin, à 4,3%, tandis que la hausse des prix des services a été inférieure d’un dixième à la précédente, 3,4% contre 3,5% en mai.

Les pays avec l’inflation la plus élevée étaient l’Estonie avec 22%, suivie de la Lituanie avec 20,5% et de la Lettonie avec 19%. D’autres pays comme la Slovaquie, la Grèce, la Slovénie, la Belgique, le Luxembourg et l’Espagne ont enregistré une inflation annuelle à deux chiffres.

La Banque centrale européenne a annoncé les premières hausses de taux d’intérêt en près d’une décennie, prévues pour juillet et septembre. Les investisseurs restent attentifs à la volatilité que la hausse du prix de l’argent peut engendrer sur les marchés boursiers, ainsi qu’au risque de récession économique.

avec EFE