Economie

L’extrême pauvreté en Amérique latine a atteint son plus haut niveau en 20 ans en 2020: CEPALC

Plus de 20 millions de personnes sont tombées dans la pauvreté pendant la pandémie de Covid-19 en Amérique latine et dans les Caraïbes, dont huit millions sont dans l’extrême pauvreté, a rapporté jeudi l’agence économique des Nations Unies pour la région.

Une personne est considérée comme pauvre lorsqu’elle vit avec moins de 1,90 dollar par jour, selon les Nations Unies. À la fin de 2020, cette condition affectait 33,7% de la population d’Amérique latine et des Caraïbes.

Selon un rapport de la Commission économique pour l’Amérique latine et les Caraïbes (CEPALC), l’année dernière, le taux de pauvreté dans cette région a atteint des niveaux qui n’ont pas été observés au cours des 12 dernières années. Pendant ce temps, le taux d’extrême pauvreté était de 12,5%, comme cela n’avait pas été enregistré il y a 20 ans.

Le nombre total de personnes vivant dans la pauvreté est ainsi passé à 209 millions, dont 78 millions dans l’extrême pauvreté, soit huit millions de plus qu’en 2019, selon le rapport «  Panorama social de l’Amérique latine 2020  ».

France 24
France 24 © France 24

Le rapport, présenté virtuellement par la directrice de l’agence, Alicia Bárcena, a également révélé une aggravation des inégalités et des taux de chômage dans une région qui ne représente que 8,4% de la population mondiale mais près de 28% de la population mondiale.

Le chômage a augmenté de 2,6 points de pourcentage pour s’établir à 10,7 à la fin de l’année, avec les pertes les plus importantes parmi les femmes, les travailleurs informels, les jeunes et les migrants. En 2019, le taux de chômage régional était de 8,1%.

Le coronavirus a aggravé les problèmes structurels de la région, provoquant la plus grande crise économique des 120 dernières années en Amérique latine, avec une contraction en 2020 de 7,7%.

Avec EFE, AP et Reuters

gestioninclusive@gmail.com