Ecologie

Les récentes vagues de chaleur sont-elles la nouvelle norme climatique mondiale ?

Records de températures maximales enregistrées, vagues de chaleur intenses et incendies de forêt sont enregistrés dans l’hémisphère nord, qui traverse l’un des étés les plus intenses de ces dernières années. La planète se réchauffe et le temps devient de plus en plus extrême en raison de l’empreinte laissée par l’homme. Est-ce la nouvelle normalité climatique dans le monde ? Nous l’analysons dans cette édition d’El Debate.

Le Royaume-Uni a décrété une alerte rouge pour la première fois de son histoire lorsque les températures ont atteint 40°C, dans un pays qui n’est pas préparé à ce type de climat. Au Portugal et en Espagne les thermomètres tournaient autour de 46°C et en France ils atteignaient à peine 50°C.

Dans les conditions météorologiques, il est normal qu’il y ait des vagues de chaleur, ce qui est irrégulier, c’est la fréquence, la durée et l’intensité avec lesquelles elles se produisent. Faudra-t-il s’habituer à ces canicules intenses ? Comment notre quotidien sera-t-il modifié avec ces conditions extrêmes ? Quels sont les plans avancés dans les villes et les pays pour s’adapter à ces saisons climatiques extrêmes ? Quelles conséquences les méga-sécheresses, la fonte des glaces, la déforestation et d’autres phénomènes qui accélèrent le changement climatique apporteront-ils à notre existence ? Dans quelle mesure sommes-nous en tant que société pour faire face à cette situation? Nous l’analysons avec nos invités:

– Verónica Arias, directrice exécutive de la coalition des capitales des Amériques contre le changement climatique, CC35.

– Mauricio Rodas, ancien maire de Quito et coordinateur de Leading Cities dans l’action contre la chaleur extrême du Arsht-Rockefeller Resilience Center.