La France

Les garde-côtes français sauvent près de 300 migrants à la dérive dans la Manche

Les garde-côtes français ont secouru ces derniers jours un total de 292 personnes qui étaient à la dérive dans de petites embarcations dans la Manche, comme le rapporte la Préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord.

Les opérations de sauvetage ont été menées avec la collaboration de la Marine nationale et des autorités douanières. Comme l’ont indiqué les autorités françaises, les migrants ont été transférés vers les ports de Calais et Dunkerque, sur le sol français.

Près de 16 000 migrants ont été secourus dans la région depuis fin août, une augmentation significative par rapport aux années précédentes. Le gouvernement britannique, pour sa part, a imposé de nouvelles restrictions à la migration après le Brexit et avec l’intention de réduire les entrées illégales dans le pays.

En ce sens, Londres et Paris ont récemment trouvé un accord malgré le fait que des centaines de migrants sont actuellement à Calais dans le but de traverser la Manche et d’atteindre le Royaume-Uni.

Varios miembros de organizaciones de defensa de los Derechos Humanos han declarado una huelga de hambre para protestar por las malas condiciones en las que se encuentran los migrantes en Calais, lo que ha provocado la visita de Didier Leschi, jefa de la Oficina de Inmigración e Integración de France.

Ce même mercredi, Leschi a annoncé que plus de 300 migrants seront transférés par bus vers d’autres points de la zone. La maire de la commune, Natacha Bouchart, a manifesté son opposition aux projets de transfert.