Economie

Les États-Unis promettent des fonds pour rationaliser le trafic portuaire

L’administration Joe Biden a annoncé une nouvelle vague d’aides fédérales visant à moderniser les ports de commerce des États-Unis, même si les autorités admettent que les problèmes de la chaîne d’approvisionnement se prolongeront jusqu’à la fin de la pandémie.

Un pari à court terme. Avec une économie touchée par des goulots d’étranglement de la chaîne d’approvisionnement et un virage vers le télétravail, le président Joe Biden espère que le financement des infrastructures aidera à résoudre la crise.

Les fonds font partie d’un nouveau programme d’action lancé par la Maison Blanche afin de renforcer les infrastructures portuaires qui ne peuvent pas faire face aux retards de la chaîne d’approvisionnement et au manque de personnel. Les fonds sont soutenus par le plan d’infrastructure récemment approuvé.

« L’objectif est de rendre le transport des marchandises des ports aux domiciles plus rapide, plus efficace et plus respectueux de l’environnement à court et moyen terme. Il s’agit vraiment de positionner les États-Unis pour l’économie du futur », a déclaré Pete Buttigieg, secrétaire américain aux Transports.

Buttigieg a reconnu qu' »il y a une demande énorme, ce qui signifie que même si nos ports et nos chaînes d’approvisionnement déplacent plus de produits que jamais, ils auront du mal à suivre ».

Les conteneurs d'expédition sont déchargés des navires dans un terminal à conteneurs dans le port d'Oakland, Californie, États-Unis, le 28 octobre 2021

Les conteneurs d’expédition sont déchargés des navires dans un terminal à conteneurs dans le port d’Oakland, Californie, États-Unis, le 28 octobre 2021 © Carlos Barria / Reuters

Biden s’est entretenu avec les directeurs de Wal Mart, Target, UPS et FedEx, à la recherche d’une solution pour atténuer les défis de la chaîne d’approvisionnement alors que les navires attendent d’accoster dans certains des principaux ports du pays.

Le port de Savannah, en Géorgie, recevra une aide de 8 millions de dollars dans les 30 prochains jours. Là, ils transformeront plusieurs terrains en entrepôts à conteneurs afin de gagner de l’espace pour cet important port de la côte sud-est des États-Unis.

Biden se rendra mercredi au port de Baltimore pour présenter les efforts de modernisation du réseau portuaire, avec une dépense estimée à environ 4 000 millions de dollars pour les trois prochains mois.

Les problèmes ont commencé après que le monde a assoupli les restrictions post-Covid-19, ce qui a généré une forte augmentation de la demande de biens et services auxquels les fabricants et les transporteurs n’ont pas été en mesure de répondre. Le coût des expéditions de conteneurs est passé ces derniers mois de 10 000 $ à plus de 20 000 $.

Avec EFE et AP