Sport

Le Venezuela dit au revoir à la Copa América, tandis que le Pérou et l’Équateur se qualifient pour les quarts de finale

Vinotino est tombé aux mains de l’équipe Inca et a rejoint la Bolivie comme les deux seules équipes éliminées lors de la première phase. La victoire des hommes de Ricardo Gareca leur permet de rejoindre le Brésil, la Colombie et l’Equateur comme les autres petites annonces du groupe B.

Le Venezuela a le mérite d’avoir lutté contre toutes les adversités possibles dans cette Copa América et d’avoir dépendu de lui-même de la dernière date de la phase de poules pour se qualifier pour les quarts de finale. Ce 27 juin, ils ont perdu contre le Pérou à Brasilia à la fin du groupe B, dans un duel au cours duquel les deux équipes sont entrées sur le terrain avec leurs formations de gala.

Avec le Vinotinto, les huit joueurs infectés par le Covid-19 en prélude à la compétition étaient disponibles pour la première fois.

Les 45 premières minutes nous ont vite fait oublier tout hypothétique pacte de tirage au sort et s’appuyer sur une défaite équatorienne contre le Brésil pour écarter La Tri.

A la 12e minute, Yoshimar Yotún a réussi un tir franc pour ouvrir le score en faveur du Pérou. Le tir est passé haut et le Venezuela a répondu au jeu suivant avec une tête de Jefferson Savarino, qui a raté une autre occasion devant le but.

Sergio Córdova et Gianluca Lapadula ont profité de deux occasions au cours desquelles se trouvaient les meilleures minutes de cet engagement.

Le Pérou a pris l’avantage en seconde période grâce à une frappe du pied d’André Carrillo dans la petite surface après que le ballon ait rebondi sur un adversaire. Peu de temps après le match nul de l’Équateur contre le Brésil à Goiania et le Venezuela a été exclu de la Copa América.

Compte tenu de ce scénario, les hommes de José Peseiro auraient pu risquer davantage, mais cela n’est arrivé qu’à la 69e minute lorsque l’attaquant Yeferson Soteldo est entré. La star vénézuélienne a subi une blessure qui l’a empêché de jouer les trois premiers matchs.

La griffe que le Venezuela a montrée lors de ces rencontres n’a pas suffi dans ces dernières minutes contre le Pérou pour renverser la vapeur.

L’Équateur égalise le Brésil pour se qualifier pour les quarts de finale

Au Pérou et à la Colombie, qui ont fait une pause à cette date, l’Équateur rejoint comme l’autre classé du groupe B. Le Brésil avait déjà scellé son passage aux quarts de finale et avec la première place du groupe assurée.

Avec ce calme, l’entraîneur Tite a donné du repos à sa star Neymar. L’attaquant était formé par Everton, Firmino, Paquetá et Gabriel Barbosa. De leur côté, les tricolores n’ont pas pu compter sur leur milieu de terrain Damián Díaz, une de leurs figures.

Avec le besoin de montrer son talent au milieu d’une équipe avec une grande compétition interne, le Brésil a dominé la première mi-temps. Le but est venu à la 37e minute, avec deux avertissements précédents de Barbosa et Paquetá.

L'attaquant Ángel Mena célèbre le but égalisateur de l'Équateur contre le Brésil qui leur permet d'accéder aux quarts de finale de la Copa América.  Goiania, Brésil, 27 juin 2021.
L’attaquant Ángel Mena célèbre le but égalisateur de l’Équateur contre le Brésil qui leur permet d’accéder aux quarts de finale de la Copa América. Goiania, Brésil, 27 juin 2021. © Amanda Perobelli / Reuters

Le but a été inscrit par le défenseur Eder Militao, qui a connu une excellente saison au Real Madrid, après un coup franc.

Avec l’élimination de front, l’Equateur a réagi en début de période complémentaire grâce à un but d’Ángel Mena, qui avait remplacé Moisés Caicedo dans les 45 premières minutes. L’attaquant du club León a défini avec un tir puissant après un jeu que le Brésil ne pouvait clairement pas rejeter.

Le tirage au sort a semblé rassurer les deux équipes, notamment l’Equateur, déjà au courant de la défaite vénézuélienne. Une seule occasion manquée par Vinicius a menacé de briser les tables.

Le Brésil attend de savoir s’il jouera contre le Chili ou l’Uruguay en quart de finale alors que, pour l’instant, l’Argentine serait la rivale de l’Equateur. La Colombie et le Pérou doivent attendre le résultat final du groupe A ce lundi pour rencontrer leurs adversaires dans la prochaine instance.

Avec EFE