Sport

Tim Merlier franchit une étape marquée par des chutes ; Roglic et Pogacar perdent du temps

Dans une étape marquée par de nombreuses chutes, Tim Merlier (Alpecin-Fenix) a été le plus rapide à remporter la troisième fraction du Tour à Pontivy. Son coéquipier, le Néerlandais Mathieu van der Poel continue de mener le classement général. Les deux grands favoris slovènes, Tadej Pogacar et Primoz Roglic, ont perdu du temps à cause de chutes spectaculaires. L’Equatorien Richard Carapaz est troisième au général.

Le Tour est imprévisible. Des étapes de la première semaine, cette troisième section entre Lorient et Pontivy semblait l’une des plus inoffensives pour le général, mais elle s’est terminée par un festival de chutes dans les dix derniers kilomètres qui a touché plusieurs des favoris. Les plus spectaculaires étaient Caleb Ewan (Lotto Soudal) et Peter Sagan (Bora Hansgrohe) à 500 mètres de l’arrivée alors qu’ils sprintaient pour la victoire. Caleb Ewan a dû abandonner la course.

Le Belge Tim Merlier (Alpecin Fenix) s’est imposé devant son compatriote et coéquipier Jasper Philipsen et le Français Nacer Bouhanni (Arkea Samsic).

Mathieu van der Poel (Alpecin Fenix) conserve la tête de la course. Le Néerlandais a réussi à éviter les chutes et a terminé à la première place avec Julian Alaphilippe (Deceuninck Quick step), qui le suivait au général à huit secondes et Richard Carapaz (Ineos Grenadiers), troisième à 31 secondes.

Primoz Roglic perd 1’21 sur Richard Carapaz

Les chutes n’ont pas affecté seulement les sprinteurs mais aussi plusieurs favoris qui se sont retrouvés au sol. Le plus touché est Primoz Roglic, deuxième du Tour 2020 et favori pour la victoire finale. Le Slovène de Jumbo Visma est tombé à 9 km de l’arrivée. Malgré l’aide de ses coéquipiers, cela n’a pas suffi à rattraper ses rivaux. Il franchit la ligne d’arrivée à 1’21 du vainqueur de l’étape. Au général, Primoz Roglic est vingtième, à 1’35 de Van der Poel, 1’04 de Richard Carapaz et 56 secondes de Pogacar.

Le champion en titre du Tour Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) a également perdu du temps après être tombé à 4 kilomètres de la ligne d’arrivée. Le Slovène a ajouté 26 secondes au vainqueur de l’étape. Au général, Pogacar est sixième, 39 secondes derrière Mathieu van der Poel et huit secondes derrière Richard Carapaz.

Deux Colombiens sont dans le Top 10 : Nairo Quintana est huitième à 40 secondes du leader et Sergio Higuita dixième, à 52 secondes. Ils sont suivis par Esteban Chaves et Rigoberto Urán aux positions 14 et 15, également à 52 secondes du maillot jaune.

Le cauchemar continue pour le Colombien Miguel Ángel López (Movistar), qui a perdu du temps pour la troisième journée consécutive. Le grimpeur, sixième du Tour 2020, est à 3’43 de Van der Poel.

Un autre favori du classement général a fait peur ce lundi. Le Britannique Geraint Thomas (Ineos Grenadiers) a été victime d’une chute 37 kilomètres après le départ. Avec l’aide de ses coéquipiers, il a pu reprendre rapidement sa place dans le peloton, mais a encore perdu du temps en finale, se rapprochant à 26′ du vainqueur de l’étape. Robert Gesink de Jumbo Visma impliqué dans le même accident que Thomas, a dû partir. Une journée à oublier pour l’équipe Primoz Roglic.

Ide Schelling, trois fois échappé en trois temps

Le coureur néerlandais de l’équipe Bora-Hansgrohe est jusqu’à présent le principal aventurier du peloton. Dès le début du Tour, il a intégré l’évasion à chaque étape, lui permettant d’être à la lutte pour le maillot de la montagne. Au départ de cette étape, il était deuxième au classement derrière Mathieu van der Poel. La montée de la Côte de Cadoudal (quatrième catégorie) lui a offert le point nécessaire pour récupérer le maillot rouge tête de série.

Et il est sûr de le garder jusqu’à au moins la sixième étape puisque les deux prochains parcours n’ont pas de prix de montagne. L’objectif de la journée étant atteint, Schelling laissa ses quatre compagnons d’évasion continuer. Mais Jelle Wallays (Cofidis), Michael Schär (AG2R-Citröen), Cyril Barthe et Maxime Chevalier (B&B-KTM) n’ont pas pu résister au retour du peloton emmené par les équipes de sprinteurs.

Julian Alaphilippe continue de mener le classement par points du meilleur sprinteur avec 80 points d’avance sur Van der Poel, avec 62.

Demain, la quatrième étape de cette 108e édition du Tour de France entre Redon et Fougères est une nouvelle fois l’occasion pour les sprinteurs. Les 152 kilomètres du parcours sont plats. Nous devrions assister à une arrivée avec un sprint massif, mais avec ce qui s’est passé ce lundi, nous pouvons voir que ce qui était prévu pour le Tour ne pourra jamais être gravé dans le marbre.