Le Lehendakari, Iñigo Urkullu, et le directeur général du Tour de France, Christian Prudhomme, ont inauguré cet après-midi le Centre de Presse et Bureau Permanent du Tour de France, situé au Parc des Expositions de Bilbao (Barakaldo).

L’événement a également été suivi par Bingen Zupiria, ministre de la Culture et de la Politique linguistique et porte-parole du gouvernement basque ; Elixabete Etxanobe, adjoint à l’administration publique et aux relations institutionnelles de la Députation Forale de Biscaye ; Ainara Basurko, adjointe à la promotion économique du conseil provincial de Biscaye ; Juan Mari Aburto, maire de Bilbao ; Xabier Ochandiano, conseiller pour le développement économique, le commerce et l’emploi de la mairie de Bilbao, et Amaia del Campo, maire de Barakaldo, ainsi que le directeur général du BEC, Xabier Basañez.

Comme l’a annoncé le Gouvernement basque, du 28 au 30 juin, le BEC deviendra le centre logistique et de presse du Tour de France 2023. L’organisation de la course a installé ses bureaux au Palais des Congrès, ainsi qu’un espace créé spécialement pour les centaines de médias qui vont couvrir le Grand Départ Pays Basque 2023.

L’accès à cet espace est réservé aux personnes accréditées, ce n’est pas un accès public. A l’intérieur, des espaces ont été aménagés pour que l’organisation de la course puisse répondre à tous les besoins logistiques : distribution des accréditations et du matériel aux équipes cyclistes, aux journalistes, au personnel de la caravane publicitaire, etc.

Des espaces ont également été aménagés pour accueillir près de 100 réunions et réunions de travail, avec de grandes salles aux noms de grands cyclistes comme Eddy Meckx, Bernard Hinault, Miguel Induráin, Jacques Anquetil et Raymond Poulidor.

GRANDE INFRASTRUCTURE ET GRAND IMPACT

Certaines des données qui donnent un bon exemple de l’infrastructure que la ronde de gala entraîne peuvent être les 4 500 personnes qu’elle déplace entre l’organisation, les équipes, la sécurité, les médias, les sponsors ou les collaborateurs.

Quelque 1 800 journalistes de télévision, radio et presse ont été accrédités, appartenant à plus de 600 médias. Ce sont des professionnels qui ont une accréditation permanente ou qui vont suivre certaines étapes.

Chaque jour, 180 camions sont nécessaires pour transporter les éléments qui composent la logistique de la course. A cela s’ajoutent encore 150 véhicules de la caravane publicitaire. Le défilé qui précède la course consiste en 10 kilomètres et dure environ 30 minutes.

Près de 500 animateurs et animatrices y participent, il y a 55 personnes en charge de leur suivi et il compte 120 responsables de la logistique et de la mécanique.

La diffusion de la course à l’international est conséquente. La course est diffusée dans 190 pays. Une centaine de chaînes diffusent la course dont 60 en direct. En 2022, il a réuni près de 150 millions de téléspectateurs en Europe. Sur ce même continent, 715 millions d’heures pourraient être consommées en direct.

Avec plus de 10 millions de followers sur ses réseaux sociaux, ses vidéos ont compté plus de 172 millions de vues l’an dernier. En 2022, 17 600 000 visites uniques ont été enregistrées sur le site officiel du Tour, tandis que le total des visites a atteint 51 millions. Un mode de consommation de plus en plus répandu, via l’application officielle, enregistre 21 millions d’entrées.

A lire également