Sport

L’Angleterre a battu la Suède et jouera la finale à domicile

L’équipe hôte du Championnat d’Europe, l’Angleterre, a été à la hauteur de son statut de favori. Les « Lionnes » ont battu les Suédoises 4-0 mardi et se sont qualifiées pour la finale de la compétition, qui se déroulera dimanche à Wembley.

Le pouls de l’Angleterre n’a pas tremblé en demi-finale du Championnat d’Europe, mardi 26 juillet, face à la Suède. Les « Lionnes » ont bien joué contre les Scandinaves et se sont qualifiées pour la finale grâce à une nette victoire 4-0.

Le match a commencé avec une sensation de grande intensité. A 21 secondes, les Suédois étaient déjà efficaces. Le tir de Jakobsson a été arrêté par la gardienne anglaise Earps avec son pied. Si les « Lionnes » ont rapidement pris possession du ballon, les Scandinaves ont joué en contre-attaque et se sont créé les occasions les plus nettes. A la 9e minute, sur un corner tiré par l’équipe suédoise, le gardien des Earps échoue. Blackstenius saisit l’opportunité de rentrer de la tête, mais son tir touche la barre transversale.

L’équipe de Blågult a continué à presser et à pousser ses adversaires, mais c’est l’Angleterre qui a finalement ouvert le score grâce à son buteur potentiel Mead. L’attaquante a marqué son sixième but du tournoi à la 34e minute de jeu. La joueuse a été assistée par Bronze, qui a récupéré un centre de la droite, et a enchaîné avec un tir élancé qui a trouvé le fond du filet suédois. Les Scandinaves semblaient stupéfaits et l’Angleterre prenait l’avantage avant la pause.

démo en anglais

Après la pause, la situation était la même. Les « Lionnes » mettent le pied sur l’accélérateur. Trois minutes après la reprise, ils sont venus faire la différence grâce à Bronze. Sur un corner, la défenseuse s’est dirigée au second poteau et a marqué son premier but du tournoi.

Dix minutes plus tard, l’Angleterre a failli ajouter à son décompte. Russo a centré pour Hemp, qui était seul devant le but, mais son tir a touché la barre transversale. Les Suédois ressentaient les ravages. Mais à la 65e minute, ils ont obtenu un coup de pouce. Sur corner, Blackstenius met le ballon à genoux. Earps a été contraint de refuser le ballon avec un tir.

Mais il n’a pas fallu longtemps à l’équipe de Wiegman pour reprendre l’avance et l’augmenter. À la 68e minute, Kirby a trouvé Russo, qui a d’abord été repoussé par le gardien suédois. Dos au but, il a eu une deuxième chance de tirer et a battu Lindahl d’une belle talonnade. Neuf minutes plus tard, l’Angleterre a poursuivi sa démonstration avec un quatrième but de Kirby. Le joueur de Chelsea a réussi à s’éloigner de Lindahl. Le gardien suédois a touché le ballon mais n’a pas réussi à l’attraper.

L’équipe scandinave sentait la pression, tandis que son rival ne semblait pas en avoir assez avec le but. Mais le marqueur déjà volumineux est resté.

L’Angleterre affrontera le vainqueur du match de mercredi soir entre l’Allemagne et la France lors de la finale de dimanche au stade de Wembley.

*Adapté de sa version originale française