La France

L’Algérie convoque son ambassadeur en France après les déclarations « intolérables » de Macron

La présidence algérienne a annoncé ce samedi que le pays avait appelé « immédiatement » son ambassadeur en France après que plusieurs médias français et algériens se sont fait l’écho des déclarations du président français Emmanuel Macron sur la situation politique actuelle dans ce pays africain que les Algériens ont qualifié d' »attaque intolérable ». .

« Suite aux déclarations incontestées que de nombreuses sources françaises attribuent personnellement au président (Macron), l’Algérie exprime son rejet catégorique d’une ingérence inacceptable dans ses affaires intérieures à travers ces propos », a déclaré la présidence dans un communiqué recueilli par l’agence de presse APS.

Selon le journal ‘Le Monde’, Macron aurait qualifié le pays de « système politique militaire », avec une « histoire officielle réécrite », lors d’une rencontre avec des descendants de personnalités de la guerre d’indépendance algérienne ce jeudi.

« Ces déclarations sont une atteinte intolérable à la mémoire des 5.630.000 braves martyrs qui ont sacrifié leur vie dans la résistance héroïque à l’invasion coloniale française », a défendu la présidence algérienne dans le communiqué.

Face à cette situation, a assuré l’instance, le président algérien, Abdelmadjid Tebboune, a pris la décision de convoquer l’ambassadeur du pays en France pour des consultations.

La confrontation a eu lieu la même semaine que le gouvernement français a annoncé une réduction drastique du nombre de visas accordés aux citoyens algériens, marocains et tunisiens, arguant que ces pays ne coopèrent pas au processus d’expulsion.