La France

La France réduit légèrement ses infections quotidiennes au COVID-19 et en confirme plus de 8000

MADRID, 6 avr. (EUROPA PRESS) –

Les autorités sanitaires françaises ont confirmé ce mardi un total de 8 045 nouvelles infections au COVID-19, contre plus de 10 700 confirmées la veille.

Avec ce chiffre, le décompte mondial du pays européen est passé à 4 841 308 personnes infectées, tandis que 97 273 sont décédées depuis le début de la pandémie, dont 426 au cours des dernières 24 heures.

La pression sur les unités de réanimation continue d’augmenter en France, avec 632 patients hospitalisés en journée. À ce jour, 5 626 personnes restent admises dans ces établissements, selon les données recueillies par le journal «Le Figaro».

Quant aux personnes hospitalisées dans les établissements généraux, le ministère de la Santé a détaillé que 30 639 patients sont actuellement hospitalisés, dont 2 459 qui ont dû être admis ce mardi.

En revanche, le plus grand stade sportif du pays, le Stade de France, situé à Saint-Denis – à quelques kilomètres au nord de Paris – a ouvert ce mardi en tant que centre de vaccination temporaire massif contre le COVID-19.

Les autorités françaises espèrent administrer plus de 10 000 doses du vaccin contre la maladie chaque semaine dans le stade, qui fonctionnera comme un centre de vaccination six jours par semaine, selon l’agence de presse DPA.

La moitié des rendez-vous pour vacciner sont réservés aux habitants du quartier Seine-Saint Denis, durement touché par la pandémie. Son incidence est montée en flèche à 800 cas de COVID-19 pour 100 000 habitants au cours des sept derniers jours.

Or, toute personne souhaitant recevoir le médicament au stade peut le faire, selon le directeur du département de la santé de l’Ile de France, Aurélien Rousseau, à Franceinfo.

Actuellement, la France fait vacciner dans les résidences les personnes de plus de 70 ans, les soignants et les travailleurs de première ligne, les personnes atteintes de maladies préexistantes de plus de 50 ans et toute personne à haut risque de contracter un COVID-19 sévère.