Première modification:

Davide Formolo, membre de l'équipe des Emirats Arabes Unis, a remporté la victoire après une pause qui a débuté vers le kilomètre 40. De son côté, le Slovène Primoz Roglic (Team Jumbo-Visma) a terminé deuxième et a étendu sa domination dans la compétition.

La troisième journée du concours Critérium du Dauphiné comprenait un parcours de 157 kilomètres entre les villes de Corenc et Saint Martin de Belleville avec deux cols, l'un d'eux le Col de la Madeleine, une catégorie spéciale.

Malgré la montée exigeante, située tout près du milieu du parcours, un groupe de neuf coureurs (dont Formolo) a décidé de prendre l'initiative et d'entamer une évasion au kilomètre 40 du parcours.

Du groupe des évadés, Formolo, 27 ans, était le seul à garder le rythme et, avec une grande usure, a fait ressortir son statut de champion d'Italie en 2019 pour résister à la pression du peloton et franchir la ligne d'arrivée avec un temps de quatre heures, six minutes et 56 secondes.

La victoire a permis au pilote italien de porter le maillot à pois en tant que leader du test parmi les grimpeurs.

Formolo, 27 ans, champion d'Italie en 2019, a pris la tête du classement de la montagne.
Formolo, 27 ans, champion d'Italie en 2019, a pris la tête du classement de la montagne. © Justin Setterfield / EFE

Primoz Roglic, membre de l'équipe Jumbo – Visma, a franchi la ligne à 33 secondes de Formolo. Cependant, le Slovène a réussi à profiter des bonus d'étape pour se distancer en tête puisque, comme lors de la deuxième étape, le Français Thibaut Pinot et l'Allemand Emanuel Buchmann sont entrés respectivement deuxième et troisième.

Au classement général, les deux cyclistes se situent respectivement à 14 et 20 secondes du leader slovène.

Daniel Martínez, dans la lutte pour le titre

Le Colombien Daniel Martínez (Ef Pro Cycling) a eu du mal à suivre le peloton à la poursuite de Formolo et a franchi la ligne d'arrivée en cinquième position. Bien qu'il n'ait pas remporté la victoire, le résultat lui a été bénéfique puisqu'il a pu déduire quelques secondes et se placer dans la sixième boîte du général, 26 secondes derrière Roglic.

Egan Bernal (Team Ineos) a terminé l'étape en 14e position, un résultat qui l'a conduit à la septième place du classement général.

La Colombie continue d'afficher de bons résultats et quatre coureurs figurent dans le top 10 de la compétition. Outre Martínez et Bernal, Miguel Ángel López (Astana) et Nairo Quintana (Team Arkea – Samsic) occupent respectivement les positions huit et neuf.

La quatrième étape du salon se déroulera le 15 août avec un parcours de 153,5 kilomètres entre les villes d'Ugine et de Megève situées à l'est du pays.

Avec EFE et Reuters