Economie

États-Unis : les demandes d’assistance-chômage au plus bas depuis mars 2020

Bien que les demandes d’aide soient en baisse, le marché du travail américain est confronté à des défis liés à une pénurie de main-d’œuvre et de matières premières. Plus de trois millions de personnes ont perdu leur emploi à cause de la pandémie, mais toutes ne sont pas revenues pour chercher de nouvelles ouvertures.

Travailleurs recherchés aux États-Unis. Le département du Travail a rapporté jeudi 14 octobre que les demandes d’allocations de chômage sont tombées en dessous de 300 000 la semaine dernière, le plancher le plus bas depuis mars 2020, lorsque la pandémie a changé le marché du travail.

Les demandes de prestations d’État sont passées de 36 000 à 293 000 au cours de la semaine se terminant le 9 octobre, ce qui pourrait être associé à de bonnes conditions sur le marché du travail, bien qu’il soit confronté à une pénurie de main-d’œuvre et de matières premières.

« Les données soutiennent le récit selon lequel les entreprises sont de plus en plus réticentes à licencier des travailleurs en raison d’une grave pénurie d’approvisionnement », a déclaré Rubeela Farooqi, économiste en chef des États-Unis chez High Frequency Economics.

Baisse des demandes d'assistance-chômage aux États-Unis en octobre 2021
Baisse des demandes d’assistance-chômage aux États-Unis en octobre 2021 ©France24

Les chiffres officiels révèlent qu’il y a eu une diminution des réclamations en Floride, au Texas et au Tennessee, tandis que, dans des États comme la Californie, le Kentucky, le Maryland, le Missouri et le Michigan, elles ont augmenté.

Dans le Michigan, où il existe plusieurs usines de fabrication et d’assemblage de véhicules, les demandes ont augmenté en raison des temps d’arrêt des lignes dus à une pénurie mondiale de semi-conducteurs.

Certains économistes soulignent qu’entre 250 000 et 300 000 candidatures correspond à un marché du travail sain. Début avril 2020, les demandes d’aide atteignaient 6,149 millions.

En revanche, mardi, le gouvernement a publié des données montrant que 10,4 millions d’emplois étaient disponibles fin août.

Avec PA