Première modification: Dernière modification:

La légende du football argentin Diego Maradona devra passer mardi en salle d'opération pour enlever une ecchymose à la tête, bien qu'il soit lucide et calme, cinq jours après son 60e anniversaire.

La Plata (Argentine) (AFP)

"Je vais opérer sur un hématome sous-dural. C'est une opération de routine. Il est lucide. Il comprend. Il est totalement d'accord. Il est très calme", ​​a déclaré son médecin, Leopoldo Luque, lors d'une brève conférence de presse devant le sanatorium. où la star qui vient d'avoir 60 ans est hospitalisée.

Maradona sera emmenée en ambulance du sanatorium de La Plata, à 60 km au sud, à la clinique Olivos, au nord de Buenos Aires, où l'opération sera pratiquée.

En réaffirmant qu'il s'agit d'une "chirurgie de routine", Luque a rappelé que la même transe de santé "a eu" l'actuelle vice-présidente Cristina Kirchner, lorsqu'elle était présidente.

"La plupart des patients qui ont ces ecchymoses sont généralement des personnes âgées et à risque. Cela ne change pas du tout le tableau. Diego continue la même chose avec le même état clinique qu'il avait, mais la cause n'était pas encore là, ce qui est maintenant concret", a-t-il déclaré. Luque.

Maradona a souffert d'inconfort et un scanner a trouvé le caillot

Lorsqu'on lui a demandé s'il s'agissait d'un coup dur, le médecin a répondu que «les patients ne se souviennent souvent pas» de ce qui s'était passé. «Les ecchymoses sont imperceptibles», dit-il.

L'ancien capitaine de l'Albiceleste avait été hospitalisé lundi pour une série de contrôles médicaux en raison d'une gêne, mais un hématome a été retrouvé au scanner.

Auparavant, les nouvelles étaient très différentes. Luque avait rapporté que Maradona était «beaucoup mieux qu'hier, impatiente d'y aller».

"Je voudrais qu'il reste un jour de plus. Il est anémique, un peu déshydraté, il faut corriger cela et voir qu'il continue de s'améliorer", avait-il déclaré.

Confiné depuis mars par la pandémie de coronavirus, comme tous les Argentins à risque, l'entraîneur de Gimnasia La Plata est apparu vendredi dernier en public très dégradé et avec des difficultés à marcher et à parler à l'occasion de ses 60 ans lorsque le football de première division a repris.

Le champion du monde mexicain (1986) s'est rendu au stade où il a été honoré pour son 60e anniversaire, mais a dû se retirer avant une demi-heure de jeu, incapable de rester pour profiter de la victoire de son équipe sur Patronato (3-0).

#FuerzaDiego dit sur les réseaux sociaux

Les fans de gymnastique et d'escrime de La Plata, une équipe qu'il dirige depuis l'année dernière, sont venus à la clinique pour laisser des messages d'encouragement et des souhaits d'amélioration, ainsi que des drapeaux identifiant le «  loup '' et avec le visage de leur idole.

«Ce dont il a le plus besoin, c'est le soutien du peuple», a précisé le médecin. Le hashtag Fuerza Diego s'est multiplié sur les réseaux.

A propos de Maradona, il a dit qu '"il a passé une bonne nuit, il est de bonne humeur. On plaisantait, on marchait". "Ici, nous résolvons la partie clinique qui l'a rendu très faible, très fatigué", a déclaré Luque.

"L'idée est de l'améliorer autant que possible, le temps dont nous avons besoin est un peu plus, lui, quand il a l'air bien, veut y aller, comme toujours", a déclaré Luque.

Remis il y a des années de sa dépendance aux drogues dures, Maradona prend des médicaments avec des tranquillisants et des anxiolytiques et consomme de l'alcool. «Avec un patient médicamenté, il y a des moments où les hospitalisations servent à ajuster ce médicament. C'est bien», ajoute le professionnel.

Il a précisé qu'après compensation, le traitement de l'anémie «est à long terme et sera ambulatoire». Il a expliqué qu'en raison du pontage gastrique que Maradona a subi en 2005 pour perdre 50 kilos, il a du mal à retenir le fer, ce qui le rend plus sujet à l'anémie.