Première modification:

Les statistiques officielles montrent que les exportations ont augmenté de 11,6% d'une année sur l'autre en août, à 241 606 millions USD, faisant de la Chine l'un des seuls pays au monde à espérer que son économie croîtra cette année.

La Chine est, sinon le seul, l'un des rares pays au monde à pouvoir se permettre d'éviter de sombrer en récession en raison de la pandémie Covid-19 et de reprendre rapidement le chemin de la croissance.

Après une contraction économique de 6,8% d'une année sur l'autre au premier trimestre – le premier depuis le début des records -, au deuxième trimestre, son produit intérieur brut (PIB) augmentait déjà de 3,2%. Et, à en juger par ses exportations, tout indique que la tendance se poursuivra pour le reste de l'année.

Lorsque la pandémie a frappé le plus durement le plus grand exportateur du monde, ses ventes à l'étranger ont chuté de 3,5% d'une année sur l'autre en mars. Mais en avril, ils ont augmenté de 8,2% et depuis, ils n'ont plus diminué.

En août, selon l'Administration générale des douanes, l'augmentation était de 9,5% et le chiffre s'élevait à environ 241 606 millions de dollars, tirée par la vente de matériel médical et d'appareils électroniques.

France 24
France 24 © France 24

Ce qui diminue chez le géant asiatique, ce sont les importations, ce qui fait qu'au huitième mois de l'année, il présente un excédent commercial (il vend plus qu'il n'achète) de 60 995 millions de dollars.

Le commerce extérieur de la deuxième économie mondiale, qui mesure toutes les transactions en dollars, y compris les exportations et les importations, a augmenté pour le troisième mois consécutif en août. Il l'a fait de 6% par rapport au même mois l'année dernière.

Avec EFE et Reuters