Première modification:

Christian Prudhomme, directeur du Tour de France, devra s'isoler pendant une semaine de la rencontre cycliste après avoir été diagnostiqué positif au test Covid-19. Jusqu'à présent, tous les coureurs ont été testés négatifs.

Le directeur du Tour de France devra regarder la compétition à la télévision pendant une semaine. «C'est quelque chose que je n'ai pas fait depuis quinze ans», déclare Christian Prudhomme, qui a été testé positif au Covid-19.

Le Directeur de la tournée, qui sera remplacé dans l'épreuve par François Lemarchand, reprendra sa place après le deuxième jour de repos, fixé pour lundi de la semaine prochaine.

"Je suis hors du Tour pendant huit jours", a déclaré Prudhomme, asymptomatique. "Je vais faire comme n'importe quel salarié français dans une situation comme celle-ci", at-il ajouté.

Le directeur de la réunion a passé des tests trois fois au cours du mois d'août et toujours avec un résultat négatif. "D'après les explications qu'ils m'ont données, je viens d'être infecté", a-t-il déclaré.

Prudhomme n'a aucun contact avec les coureurs, cependant, son rôle l'oblige à multiplier les rencontres avec des invités ou des politiciens des villes.

Quatre membres du personnel ont également été testés positifs

Le lundi 7 septembre était le premier jour de repos du Tour et il a été utilisé pour effectuer les tests Covid-19 sur tous les participants, entre les coureurs et les membres de l'équipe.

Tous les cyclistes ont été testés négatifs, ils pourront donc participer à la dixième étape qui se déroule sur l'île d'Oléron, dans l'ouest de la France.

En plus du directeur de l'événement, quatre membres du personnel ont été testés positifs, mais dans des équipes différentes: Ineos-Grenadier, Mitchelton-Scott, Cofidis et AG2R-La Mondiale, selon le journal français l'Équipe.

Avant le début du Tour, les autorités et les organisateurs ont décidé de suivre un protocole sanitaire dans lequel toute personne dont le test est positif doit abandonner le test.

Le protocole précise également qu'une équipe est automatiquement éliminée de la course si elle présente plus de deux cas positifs confirmés en deux jours, que ce soit parmi les coureurs ou le staff.

Avec l'AFP et Reuters