Economie

Bilan des finances de Facebook, qui a généré en 2020 un chiffre d’affaires proche de 86 000 millions de dollars

L’ancienne employée de la multinationale, France Haugen, a déclaré devant le Sénat américain que Facebook privilégie ses profits au profit du peuple. France 24 passe en revue les chiffres du géant de la technologie qui traverse l’une de ses heures les plus basses en termes d’image.

Lorsqu’une ancienne employée de Facebook a signalé à un sous-comité du Sénat américain que l’entreprise « induisait en erreur à plusieurs reprises » le public sur les effets néfastes de ses plateformes, elle a mis le doigt sur une plaie de longue date : le pouvoir des multinationales sur l’information des ses utilisateurs.

Dans son témoignage devant le Sénat, Frances Haugen a souligné que pendant qu’elle travaillait chez Facebook, elle s’est rendu compte d’une « vérité dévastatrice »: que la multinationale cache des informations au public et aux gouvernements.

Le même fondateur de la technologie, Mark Zuckerberg, s’est défendu contre les accusations via son compte personnel. « Au cœur de ces allégations se trouve l’idée que nous privilégions le profit à la sécurité et au bien-être. Ce n’est tout simplement pas vrai. »


Mais de quels revenus parle Frances Haugen ? Voici un avis :

En 2020, cette entreprise a généré des revenus de près de 86 milliards de dollars, la grande majorité provenant des annonceurs. Sur ce total, environ un tiers sont des bénéfices, en hausse de 58% par rapport à l’année précédente.

Le nombre d’utilisateurs actifs par jour était de 1 840 millions fin 2020, un chiffre qui au deuxième trimestre 2021 était déjà passé à 1 910 millions d’utilisateurs.

France 24
France 24 ©France24

Les actions de la société à Wall Street, quant à elles, se sont redressées de plus de 2% après avoir chuté d’environ 5% la veille. Cependant, au cours de la dernière année, le titre s’est apprécié de près de 30 %.

Facebook – avec ses réseaux sociaux liés Instagram, WhatsApp et Messenger – ainsi que Twitter et Alphabet – la société mère de Google – ont connu un boom notable pendant la pandémie de Covid-19.

Avec EFE, Reuters