Première modification: Dernière modification:

La société dirigée par Mark Zuckerberg a souligné que les résultats présentés jusqu'à présent ne comprennent qu'une petite partie de la tendance qui a été présentée au cours des trois dernières semaines, dans laquelle il y a eu une réduction substantielle de la demande de publicité en ligne, qui ce qui a entraîné une baisse des prix des annonces.

Le réseau social Facebook a annoncé ce mercredi 29 avril qu'entre janvier et mars 2020, il avait réalisé des bénéfices de 4 902 millions de dollars, soit plus du double de ce qui avait été enregistré à la même période de l'année précédente, alors qu'il rapportait 2 429 millions de bénéfices. .

Les résultats présentés par Facebook révèlent que la situation est bien meilleure que prévu et tendent à un léger retour à la stabilité. Les données du réseau social rejoignent celles présentées par Alphabet le mardi 28 avril, qui ont également dépassé les attentes.

Le rapport intervient au milieu de la crise provoquée par la pandémie de Covid-19. De nombreux analystes avaient indiqué ces dernières semaines que Facebook et Alphabet, le parent de Google, allaient voir une augmentation sans précédent de l'activité de leurs plateformes en raison des isolements décrétés par de nombreux gouvernements, mais allaient enregistrer des pertes dues à l'effondrement de la publicité.

En conséquence, la société dirigée par Mark Zuckerberg a souligné que les résultats présentés jusqu'à présent ne comprennent qu'une petite partie de la tendance qui a été présentée au cours des trois dernières semaines, dans laquelle il y a eu une réduction substantielle de la demande de publicité. en ligne, ce qui a entraîné une baisse des prix des annonces.

Mark Zuckerberg, PDG de Facebook lors de la 56e Conférence de Munich sur la sécurité. 15 février 2020.
Mark Zuckerberg, PDG de Facebook lors de la 56e Conférence de Munich sur la sécurité. 15 février 2020. © Christof Stache / AFP

Par conséquent, il est prévu que dans le prochain rapport de résultat, les effets de la pandémie seront reflétés avec plus de précision.

Facebook n'a pas donné de prévisions pour les mois à venir

Précisément en raison de l'incertitude que connaît l'entreprise, le rapport ne détaille ni les projections de revenus ni de pertes pour les trois prochains mois ou pour l'année 2020, contrairement à ce qui s'est passé les autres années.

Cependant, il a souligné qu'il y avait des "signes de stabilité" qui placeraient les ventes de publicité à des niveaux similaires à ceux de 2019. L'entreprise dépend presque entièrement des revenus publicitaires à la fois sur mobile et sur ordinateur.

Facebook a annoncé qu'il compte actuellement 1 730 millions d'utilisateurs actifs quotidiens, c'est-à-dire des personnes qui se connectent à la plate-forme au moins une fois par jour, ce qui représente une augmentation de 11% par rapport aux données de l'année dernière.

Zuckerberg a noté que "notre travail a toujours été d'aider les gens à rester connectés avec leurs proches. Avec plus de personnes faisant confiance à nos services maintenant plus que jamais, nous nous efforçons de garder les gens en sécurité, informés et connectés."

Après l'annonce, les actions de la société ont augmenté de 10,33% et ont été placées à 214,14 $ par action lors de la séance de négociation de mercredi dans les opérations électroniques à la fermeture de Wall Street.

Avec EFE