Culture

Almodóvar et le chilien Larraín, parmi les cinéastes en lice à la Mostra de Venise

Plusieurs personnalités du cinéma, dont l’Espagnol Pedro Almodóvar, le Néo-Zélandais, Jane Campion, l’Italien Paolo Sorrentino et le Chilien Pablo Larraín seront en compétition dans la section officielle de la 78e édition de la Mostra de Venise, du 1er au 11 septembre, selon les organisateurs. rapporté ce 26 juillet.

Rome (AFP)

Au total, 21 films ont été sélectionnés pour concourir pour le prestigieux Lion d’Or, dont une dizaine de cinéastes de renom, une édition particulièrement intéressante et riche.

La section officielle mettra en vedette des réalisateurs de la stature d’Almodóvar, qui ouvre le concours avec « Mères parallèles », où il aborde deux de ses sujets préférés, la maternité et la famille, à travers les histoires de plusieurs femmes.

L’Oscar italien Paolo Sorrentino a également été invité au concours avec son film « C’était la main de Dieu », tourné dans sa ville natale, Naples, et où il explique sa relation avec le football, avec son idole Maradona, et comment cela a sauvé la vie.

Après plus de dix ans de son dernier film, la primée Jane Campion (‘La leçon de piano’, 1993) revient en concurrence avec le film ‘Le pouvoir du chien’, inspiré du roman homonyme de Thomas Savage, sur un guerre entre frères.

Amérique latine, invité spécial

Il s’agit donc d’une édition spéciale, qui confirme également l’excellent état de santé du cinéma latino-américain, avec quatre films en compétition officielle et trois dans la section Horizons, la plus expérimentale, berceau des futurs grands noms du septième art.

Récompensé en 2015 du Lion d’or pour son film sombre ‘Desde Allá’, le Vénézuélien Lorenzo Vigas revient en compétition à Venise avec ‘La caja’.

Autre retour à Venise, celui du Chilien Pablo Larraín, acclamé il y a six ans pour son film inquiétant sur les mécanismes de dissimulation des prêtres pédophiles dans ‘El Club’.

Cette année, il est en compétition avec ‘Spencer’, dédié au week-end où Diana of Wales, interprétée par Kristen Stewart, a décidé de divorcer du prince Charles, héritier de la couronne d’Angleterre.

Le brillant couple argentin Gastón Duprat et Mariano Cohn revient pour la troisième fois à la Mostra avec le film ‘Compétition officielle’, avec Penélope Cruz et Antonio Banderas, « une chanson sur le narcissisme, avec un scénario irrésistiblement ironique », a souligné Alberto Barbera. de la Mostra.

Une autre présence notable sera celle du cinéaste mexicain Michel Franco, qui après avoir marqué l’année dernière avec son film impitoyable ‘New Order’, revient à Venise avec ‘Sundown’, avec un casting prestigieux composé, entre autres, de Tim Roth et Charlotte Gainsbourg.

« La qualité moyenne des films est plus élevée que d’habitude », a avoué le directeur de la Mostra, lors de la présentation en ligne du festival, qui pour la deuxième année consécutive se déroulera au milieu des épidémies de coronavirus.

« C’est comme si la pandémie avait stimulé la créativité », a-t-il reconnu.

Un rendez-vous où les mesures contre le Covid-19 seront aussi protagonistes

Le prestigieux festival se tiendra à nouveau dans le plein respect des mesures sanitaires, sans files d’attente ni foule, avec des spectateurs assis à distance et avec l’obligation de présenter le soi-disant « passeport covid » qui certifie la vaccination.

Dans la section Horizons, les cinéastes uruguayens Rodrigo Plá et Laura Santullo, le bolivien Kiro Russo et le mexicain Joaquín del Paso concourront avec leurs films respectifs.

Hors compétition, Ridley Scott participera avec ‘Le dernier duel’ avec Matt Damon et Ben Affleck et l’adaptation tant attendue du classique de science-fiction ‘Dune’, réalisé par Denis Villeneuve, avec des effets spéciaux impressionnants.

Le cinéaste sud-coréen Bong Joon-ho, acclamé par l’Oscar pour son grand « Parasite », sera le président du jury, tandis que l’actrice américaine Jamie Lee Curtis recevra le Lion d’or pour sa carrière et l’Italien Roberto Benigni le Golden Lion pour la trajectoire.