« Vivre dans une ville fantôme » traduit le titre de la chanson que le légendaire groupe de rock britannique a roulé de continent en continent tandis que les citoyens du monde entier regardent depuis leurs fenêtres, tout comme dans le clip de la pièce, villes fantômes, rues et villes.

The Rolling Stones, le légendaire groupe britannique actif depuis près de 58 ans, a présenté ce jeudi « Living in a Ghost Town », leur première nouvelle chanson depuis 2012 et un thème qui, selon Mick Jagger, Keith Richards, Ronnie Wood et Charlie Watts, peut avoir une importance particulière en raison du confinement pendant la pandémie de coronavirus.

« La vie était très belle, puis nous avons dû nous enfermer. Je me sens comme un fantôme, vivant dans une ville fantôme », chante Mick Jagger dans des vers avec des échos évidents de la crise sanitaire que l’humanité traverse actuellement.

Dans le clip vidéo officiel du single, le groupe comprend des images de sept villes en détention et arrive quelques jours après avoir interprété « You Can’t Always Get What You Want », l’un de leurs grands classiques. , Dans le concert virtuel « One World: Together at Home », organisé par Lady Gaga et l’Organisation mondiale de la santé (OMS), et vu par des millions de personnes le 18 avril.

« Les Stones étaient en studio pour enregistrer de nouveaux morceaux avant la quarantaine et il y avait une chanson qui, selon nous, pouvait résonner avec l’époque que nous vivons actuellement. Nous y avons travaillé en confinement. Et nous l’avons ici », a expliqué le chanteur du groupe. Mick Jagger dans une déclaration.

Le chanteur a précisé dans une interview avec le journaliste Zane Lowe d’Apple Music qu’ils devaient légèrement adapter les paroles, mais a souligné que cela restait pratiquement tel qu’ils l’avaient pensé avant l’accouchement.

En bref, nous avons créé ce morceau il y a plus d’un an à Los Angeles (USA) dans le cadre du nouvel album, un projet en cours. Quand la situation a commencé à mal tourner, Mick et moi avons décidé que nous devions travailler sur cette chanson, donc vous voici, « Vivre dans une ville fantôme. » Prenez bien soin de vous! « , a ajouté Keith Richards dans le communiqué.

Image d'archive des Rolling Stones, Ronnie Wood (à gauche), Mick Jagger (au centre), Charlie Watts (à l'arrière) et Keith Richards (à droite), un groupe de rock britannique légendaire actif depuis 1962.
Image d’archive des Rolling Stones, Ronnie Wood (à gauche), Mick Jagger (au centre), Charlie Watts (à l’arrière) et Keith Richards (à droite), un groupe de rock britannique légendaire actif depuis 1962. © Suzanne Cordeiro / AFP

« Living in a Ghost Town » est la première nouvelle chanson des Rolling Stones des titres inédits « Doom and Gloom » et « One More Shot » qu’ils ont intégrés à la compilation. GRRR! en 2012. Le groupe avait prévu une tournée de EE. Etats-Unis cet été, mais tous ses concerts ont été reportés en raison de la crise des coronavirus.

En ce moment, les Stones travaillent sur la version complète d’un nouvel album, qui serait le premier en 15 ans, depuis leur dernière sortie « A Bigger Bang » en 2005.

Avec EFE, AP et Reuters