Sport

Sergio Pérez, le seul latino-américain en Formule 1, a déjà tourné avec sa nouvelle équipe

Czech, comme il est connu dans le monde du sport automobile, connaît déjà les performances de sa nouvelle voiture. Avec sa nouvelle équipe, Red Bull Racing, il cherchera à détrôner Mercedes de la tête du podium aux côtés du Néerlandais Max Verstappen.

Il reste un peu plus d’un mois avant le début de la saison de Formule 1 à Bahreïn, et les équipes qui participeront à la compétition continuent de présenter leurs membres et leurs voitures.

Le 23 février, l’équipe Red Bull Racing a dévoilé son nouveau véhicule, le RB16B, propulsé par un moteur Honda à Silverstone, au Royaume-Uni. Bien qu’il ne présente pas de changements substantiels par rapport à l’unité de l’année 2020, Christian Horner, directeur de Red Bull et responsable du projet, s’attend à ce que la voiture soit plus compétitive que l’an dernier.

D’autre part, l’équipe autrichienne compte sur ses pilotes pour réaliser leur rêve de remporter le championnat. Le Néerlandais Max Verstappen répète avec l’équipe tandis que le Mexicain Sergio Pérez, avec une belle performance en 2020, émerge comme le partenaire idéal pour atteindre l’objectif.

Pérez, qui a terminé la saison 2020 à la quatrième place, en a profité pour tourner pour la première fois sur un circuit avec la nouvelle équipe.

«Je suis satisfait des progrès que nous avons réalisés en termes de confort. Évidemment, je conduis une voiture depuis sept ans dans une cabine, dans un siège avec certaines pédales et le positionnement en lui-même est un défi à relever. Nous avons définitivement pris de bonnes mesures et je dois dire que le premier jour, je me suis senti très à l’aise », a déclaré le joueur de 31 ans.

De plus, le pilote né à Guadalajara, au Mexique, n’a pas manqué l’occasion de faire connaître son nouveau cas, élément de protection dans lequel il affiche le drapeau mexicain.

«Le jaune est la couleur de mon casque, avant d’utiliser le rose dans le kit (par Racing Point) et maintenant le jaune reviendra. Nous avons le drapeau. «À bord», vous pouvez toujours voir le drapeau et en tant que Mexicain, c’est quelque chose de spécial », a déclaré Sergio.

La nouvelle coïncide avec l’arrivée du groupe América Móvil, un groupe économique qui a soutenu la carrière de «Checo» dans le sport automobile en tant que sponsor de l’équipe autrichienne pour la saison prochaine.

« América Móvil a été un grand promoteur de la Formule 1 et nous sommes ravis de poursuivre cette relation ici chez Red Bull Racing. La passion et l’engagement que la société apporte à la course reflètent les nôtres et nous sommes impatients de rejoindre la longue liste de succès qu’ils ont remportés. avait sur la scène mondiale avec toutes leurs marques », a déclaré Horner.

Checo ‘, une carrière en plein essor en Formule 1

L’amour de Pérez pour le sport automobile est né à la maison. Son père travaillait dans un atelier de mécanique, ce qui lui a permis de rencontrer Adrián Fernández, un ancien chauffeur d’Indycar, qui était au départ le manager de Pérez.

Sergio est arrivé en Formule 1, la catégorie la plus élevée du sport automobile, en 2011 au sein de l’équipe Sauber. Après deux ans dans cette équipe, il intègre McLaren (2013) puis rejoint l’équipe Force India F1, avec laquelle il concourra entre 2014 et 2018, pour enfin rouler avec l’équipe Racing Point entre 2018 et 2020.

Jusqu’en 2020, quand il se classait quatrième avec 125 points, la meilleure place de Pérez avait été une huitième place lors de la saison 2018.

Dans les catégories mineures, le Mexicain ajoute un titre en Formule 3 britannique (obtenu en 2007) et une deuxième place en GP2, prélude à la F1, alors qu’en 2010 il était derrière le vénézuélien Pastor Maldonado.

« Je suis extrêmement reconnaissant à Red Bull de m’avoir donné l’opportunité de courir pour Red Bull Racing en 2021. L’opportunité de courir pour une équipe qui concourt pour le championnat est quelque chose que j’attends depuis que j’ai rejoint la Formule 1 », a déclaré Pérez en décembre 2020, lors de sa présentation par la nouvelle équipe.

A cette époque, Christian Horner, avait indiqué que l’élection de Pérez faisait suite à une analyse ardue menée entre le Mexicain et le Thaï britannique, Alex Albon.

« Après avoir pris notre temps pour évaluer toutes les données et performances pertinentes, nous avons décidé que Sergio était le bon pilote pour s’associer à Max pour 2021 », a déclaré Horner.

Avec Pérez dans le duo de pilotes, Red Bull veut revenir au titre. La dernière année que l’équipe a réussi à célébrer était en 2013 avec Sebastian Vettel, maintenant coéquipier de Lewis Hamilton pour Mercedes, et il a vu le domicile allemand dominer lors des sept derniers championnats.

Avec EFE et Reuters

gestioninclusive@gmail.com