Sport

Sergio Pérez gagne en Azerbaïdjan dans une journée pour oublier Mercedes

Le pilote mexicain Red Bull s’est imposé sur le circuit urbain de Bakou, dans une course dans laquelle son coéquipier Max Verstappen n’a pas pu terminer en raison d’un problème de pneu mais conserve la tête du championnat du monde. Le champion Lewis Hamilton a perdu la deuxième position dans l’avant-dernier tour.

Sergio Pérez a été le sauveur de son équipe Red Bull lors du Grand Prix d’Azerbaïdjan, sixième date du calendrier de Formule 1. Le Mexicain s’est imposé dans les rues de Bakou, un jour où les deux premiers pilotes de la qualification pour la Coupe du monde n’ont pas marquer des points.

‘Checo’ a franchi la ligne d’arrivée en premier devant l’Allemand Sebastian Vettel (Aston Martin) et le Français Pierre Gasly (Alpha Tauri). Aucun des trois n’était monté sur le podium cette saison.

Pérez était sur le point de terminer un excellent travail d’équipe avec son coéquipier Max Verstappen des Pays-Bas. Le Néerlandais était en tête, Pérez deuxième, et le champion britannique Lewis Hamilton (Mercedes) troisième. Mais avec cinq tours à faire, Verstappen a percuté la protection après l’éclatement d’un de ses pneus.

Jusque-là les deux Red Bull dominaient une course dans laquelle ils avaient profité d’une bonne stratégie dans leurs arrêts et avaient réussi à garder Hamilton sur la touche.

Pérez se met alors en tête mais l’essai est suspendu après l’accident de Verstappen et il faut reprendre depuis la grille de départ. C’était là, avec deux tours à faire, quand Hamilton a freiné et a perdu la deuxième place.

Le septuple champion a terminé en 15e position, tandis que son coéquipier Valteri Bottas a terminé 12e. Aucun d’eux n’a pu ajouter et Hamilton a raté une occasion en or de reprendre la tête de la Coupe du monde, dirigée par Verstappen avec une marge de quatre points.

Pérez a défendu sa position et remporté sa deuxième victoire en Formule 1, après l’an dernier à Bahreïn. C’est aussi son premier triomphe avec Red Bull, l’équipe dans laquelle il est arrivé cette année et avec laquelle l’équipe autrichienne s’est imposée dans le classement par équipe face à Mercedes.

Le Mexicain Sergio Pérez s'est imposé dans une course chaotique à Bakou pour ajouter sa première victoire avec Red Bull.  Bakou, Azerbaïdjan, 6 juin 2021.
Le Mexicain Sergio Pérez s’est imposé dans une course chaotique à Bakou pour ajouter sa première victoire avec Red Bull. Bakou, Azerbaïdjan, 6 juin 2021. © Maxim Shemetov / AFP

Sergio Pérez : « C’est une journée fantastique pour nous »

Le Mexicain a fait un bond important au classement des pilotes avec la victoire ce dimanche. ‘Checo’ est désormais troisième avec 69 points, derrière Hamilton, qui en compte 101.

« C’est une journée fantastique pour nous », a déclaré le natif de Guadalajara. « Cela aurait été incroyable d’avoir fait 1-2 pour l’équipe », a déclaré Pérez, qui a dédié la victoire à son pays.

De son côté, son collègue Verstappen a déclaré que « c’était bon de le voir sourire sur le podium ».

Outre ce que ‘Checo’ a réalisé, cette deuxième place pour Vettel se démarque également, la première avec Aston Martin. Digne également de l’Espagnol Fernando Alonso (Alpine), qui a terminé sixième après être revenu de la dixième place dans les deux derniers tours.

Les grands perdants sont les pilotes Ferrari. Le Monégasque Charles Leclerc est parti de la pole position mais au huitième tour il courait déjà en quatrième position avant la meilleure performance de ses rivaux. Leclerc a terminé à cette place et son coéquipier Carlos Sainz a terminé huitième.