La France

« On y va avec une sixième place, mais avec un goût amer dans la bouche »

MADRID, 18 juil. (EUROPA PRESS) –

Le cycliste espagnol Enric Mas (Movistar Team) a reconnu « un goût amer dans la bouche » avec la fin du Tour de France ce dimanche à Paris, où il a signé une sixième place au classement général après avoir échoué en deux journées qui ont fini par être « clé ».

« Nous repartons avec la sixième place, mais avec un goût amer en bouche. J’étais assez bon certains jours, surtout ce dernier jour dans les montagnes à Luz Ardiden, mais j’ai échoué en deux jours qui ont fini par être déterminants. Les deux au Mont Ventoux et au Col du Portet, je me sentais très bloqué des « jambes » », a-t-il déclaré.

Mas était le meilleur Espagnol du classement général, mais il avait le sentiment d’avoir pu faire plus. « Je suis un coureur qui a beaucoup de cadence et ces jours-là, je n’allais pas. Je ne sais pas si ce mercredi j’ai moins bien performé en raison d’une humidité plus élevée. Je ne sais pas, mais nous devons trouver une sorte de solution à cela problème que j’ai subi au cours des deux jours et m’améliorer pour l’avenir », a-t-il expliqué.

Le coureur de Movistar a regretté une « malchance » avec l’équipe espagnole. « El equipo ha estado de diez; hemos tenido un poco de mala suerte. El primer día ya perdimos a Marc, después Miguel Ángel tuvo unas cuantas caídas. Cosas de carrera, cosas que pasan y espero que me sirva la experiencia para el futuro » , un point.

« Pour le moment, le plan de ces jours est de se reposer une semaine, puis de reprendre l’entraînement en altitude et de préparer la Vuelta à 100%, comme j’ai préparé le Tour, et d’essayer de trouver le podium », a-t-il déclaré à propos de son plan pour les semaines à venir.