La France

Macron se souvient de Buteflika, une figure « inséparable » de l’histoire algérienne

Le président français Emmanuel Macron a adressé dimanche ses condoléances à l’Algérie pour le décès de l’ancien président Abdelaziz Buteflika, figure « inséparable » de l’histoire contemporaine du pays.

« Avec Abdelaziz Bouteflika, une figure importante de l’histoire contemporaine de l’Algérie meurt. Sa vie en est indissociable », a déclaré l’Elysée dans un communiqué.

« Engagé dans la lutte pour l’indépendance de son pays, il a ensuite incarné la politique étrangère ambitieuse de l’Algérie. Devenu chef de l’Etat, Abdelaziz Buteflika était un partenaire exigeant pour la France », a-t-il rappelé.

Pour tout cela, Macron « adresse ses plus sincères condoléances au peuple algérien et reste attaché à développer des relations étroites d’estime et d’amitié entre le peuple français et le peuple algérien ».

Buteflika est décédé vendredi à l’âge de 84 ans. Il a souffert des conséquences d’un accident vasculaire cérébral qu’il a subi en 2013, qui l’a rendu handicapé et l’a amené à être vu en public à de rares occasions.

Il a été l’un des chefs de file de la guerre pour l’indépendance de la France et a accédé à la présidence en 1999, dans la dernière phase de la guerre civile contre les islamistes. Il a démissionné de la présidence en 2019 au milieu d’une vague de protestations populaires.