La France

Macron reçoit le chef de la diplomatie américaine en vue de « rétablir la confiance perdue »

Le président français, Emmanuel Macron, a reçu mardi à l’Elysée le secrétaire d’État des États-Unis, Antony Blinken, dans le but de refaire des ponts et de « rétablir la confiance » qui a explosé après l’accord tripartite. des groupes entre Washington, Londres et Canberra, connus sous l’acronyme AUKUS.

À l’ordre du jour officiel de Blinken, il y avait une réunion avec le conseiller de Macron pour la politique étrangère, mais finalement la réunion a eu lieu avec le président lui-même. Selon l’Elysée, tous deux ont espéré continuer à travailler dans « l’intérêt commun », également dans « l’espace indo-pacifique », rapporte la presse française.

Le gouvernement français a appelé son ambassadeur à Washington pour des consultations dans un récent geste sans précédent après que, à la suite du pacte AUKUS, Paris se soit retrouvé de manière inattendue sans contrat d’un million de dollars pour la livraison de sous-marins à Canberra.

Les deux pays ont tenté d’arranger les choses ces dernières semaines – Macron s’est entretenu au téléphone avec son homologue Joe Biden – et il y a a priori un intérêt commun à tourner la page. « Il y a encore beaucoup de travail acharné pour identifier les actions concrètes à entreprendre », a reconnu une source du département d’Etat américain dans des déclarations au ‘Wall Street Journal’ à l’issue de la réunion de mardi.

Outre Macron, Blinken a également rencontré le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, avec qui il a également partagé la nécessité de faire avancer la coopération dans des régions telles que l’Indo-Pacifique ou le Sahel, ainsi que des États aux États-Unis. Les États et l’UE renforcent leurs liens en profitant de la présidence française du bloc au premier semestre 2022, selon une note du département d’État.