Sport

L’UEFA présente ses excuses pour les épisodes de violence avant la finale de la Ligue des champions

L’entité a publié un communiqué dans lequel elle a regretté les problèmes d’organisation qui ont conduit à des « événements glaçants et angoissants » à la veille de la définition entre le Real Madrid et Liverpool au Stade de France à Paris et a annoncé un examen indépendant pour établir les responsabilités.

L’instance dirigeante du football européen, l’UEFA, a présenté ses excuses aux supporters pour les événements qui ont précédé la dispute de la finale de la Ligue des champions le samedi 28 mai au Stade de France, au cours de laquelle la police a violemment attaqué les supporters qui tentaient de pénétrer dans l’établissement. à Saint-Denis.


« Aucun fan de football ne devrait être mis dans cette situation et cela ne devrait plus se reproduire », indique un communiqué publié par l’entité, annonçant la mise en place d’une commission dirigée par le Portugais Thiago Brandao Rodrigues, et composée d’experts, qui aura le mission de faire un bilan indépendant, « d’identifier les lacunes et les responsabilités de toutes les entités impliquées dans l’organisation de la finale ».

Le coup de sifflet d’ouverture de la finale entre le Real Madrid et Liverpool a été retardé de plus d’une demi-heure, tandis que la police anti-émeute a tenté d’empêcher l’entrée désordonnée des supporters dans le stade, aspergeant dans certains cas d’enfants et d’adultes au poivre.

Les responsabilités vont au-delà des fans

Le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, avait initialement imputé les outrages aux supporters de Liverpool, dont beaucoup avaient tenté d’entrer dans le stade sous l’influence de l’alcool et dans une attitude hostile, bien qu’il ait reconnu plus tard que la police avait été prise par surprise par une centaine de « criminels locaux ». « , qui a provoqué les émeutes.

Pourtant, Darmanin lui-même a dénoncé lundi une « escroquerie massive, industrielle et organisée de faux billets », ajoutant qu’entre 30.000 et 40.000 supporters ont tenté d’entrer dans le stade « sans billets ou avec de faux billets ».

En effet, selon Darmanin, il a été possible de détecter que 70% des billets présentés au premier poste de contrôle étaient falsifiés, ainsi que 15% de ceux qui dépassaient cette alcabala.


Image d'archive d'une conférence de presse des autorités françaises, montrant la similitude des vrais (à gauche) et des faux (à droite) billets pour la finale de l'UEFA Champions League, 30 mai 2022
Image d’archive d’une conférence de presse des autorités françaises, montrant la similitude des vrais (à gauche) et des faux (à droite) billets pour la finale de l’UEFA Champions League, 30 mai 2022 ©AP/Rob Harris

Remboursement immédiat pour les fans trichés

Le président français Emmanuel Macron a déclaré vendredi aux médias locaux que les supporters qui n’ont pas pu entrer dans le stade le 28 mai, même s’ils avaient acheté un billet, devraient recevoir « un remboursement dès que possible ».

« Je pense aux familles qui ont été poussées, qui n’ont pas pu accéder aux places qu’elles avaient payées. C’est pourquoi j’espère que nous pourrons les indemniser au plus vite », a déclaré Macron. « J’ai demandé au gouvernement de clarifier ce qui s’est passé, de déterminer les responsabilités et d’expliquer en détail à nos compatriotes, les Britanniques et les Espagnols », a-t-il ajouté.

Avec Reuters et EFE