La France

L’UE menace de sanctions les responsables du «coup d’État dans le coup d’État» au Mali

BRUXELLES, 25 mai. (EUROPA PRESS) –

Les dirigeants de l’Union européenne ont condamné la destitution du président et du Premier ministre de transition au Mali et envisagent d’adopter des sanctions « dans les prochaines heures » contre les protagonistes de ce que le président français, Emmanuel Macron, a qualifié de « coup d’État . à l’intérieur du hit « .

Macron, qui a comparu à l’issue du sommet, a indiqué que les chefs d’État et de gouvernement acceptent de s’opposer « avec la plus grande fermeté » à ce qui s’est passé lundi dans le pays africain et qu’il remet en question la transition de continuité après le coup d’État de 2020.

Le vice-président du Mali et ancien chef de la junte militaire, Assimi Goita, a annoncé mardi la destitution du président et du Premier ministre, respectivement Bah Ndaw et Moctar Ouane. « Ce que le coup d’État militaire a effectué à nouveau est un coup d’État dans le cadre du coup d’État, inacceptable », a déclaré Macron aux médias.

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a également évoqué la crise malienne lors d’une comparution ce mardi devant le Parlement au cours de laquelle il a exigé la libération immédiate des deux dirigeants détenus et rappelé que «le caractère civil de la transition est une condition sine qua non ‘condition de sa crédibilité. « 

gestioninclusive@gmail.com