Sport

Les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 se dérouleront sans public étranger

Les gouvernements locaux ont pris la décision au risque de recevoir des milliers de touristes alors que le Japon sort de sa troisième vague de Covid-19. Le comité organisateur de la foire a précisé qu’il rembourserait aux étrangers l’argent des billets qu’ils avaient déjà achetés, mais qu’il ne serait pas responsable des autres frais tels que les hôtels. Les Jeux sont prévus du 23 juillet au 8 août et les Jeux paralympiques du 24 août au 5 septembre.

La pandémie a forcé le report des Jeux Olympiques d’un an et a parfois posé la question de savoir si les joutes sportives les plus importantes auraient lieu ou non. Maintenant, l’annonce est qu’il y aura un « sacrifice » pour que ces compétitions aient lieu dans les quatre mois, selon les mots du président du Comité international olympique, Thomas Bach.

Ce sera que les spectateurs étrangers n’auront pas le droit de se rendre au Japon pour les Jeux Olympiques et Paralympiques. Cela a été annoncé ce samedi par le CIO et les organisateurs locaux, après avoir rencontré le gouvernement japonais, le gouvernement de Tokyo et le Comité international paralympique.

« Nous savons que c’est un grand sacrifice pour tout le monde. Nous avons dit depuis le début de cette pandémie que cela nécessitera des sacrifices. Mais nous avons également dit que le premier principe est la sécurité ». a indiqué Bach.

Les comités olympique et paralympique ont expliqué dans leur déclaration que la décision avait été prise par les autorités locales et qu’elles l’avaient acceptée, la priorité étant la sécurité sanitaire de tous les participants et des résidents japonais.

Le pays japonais est dans la dernière ligne droite de sa troisième et pire vague de Covid-19, dont le pic était en janvier avec le record de près de 8000 infections confirmées en une seule journée, selon les chiffres de Notre monde en données. Malgré cela, il a mieux contrôlé le virus que la plupart des pays et la crainte des Japonais est que l’arrivée de centaines de milliers de touristes les expose davantage au coronavirus.

Les sondages des médias ont montré que la majorité du public japonais hésite à permettre aux spectateurs internationaux de participer aux Jeux. Et maintenant, le gouvernement national et les autorités de Tokyo les ont soutenus en opposant leur veto au voyage des touristes pour les joutes olympiques.

Mais cela ne garantit pas s’il y aura ou non une participation ouverte pour les Japonais. Toshiro Muto, directeur exécutif du comité d’organisation de Tokyo 2020, a expliqué qu’en avril, ils décideraient des casquettes pour les spectateurs nationaux sur les sites. Les organisateurs peuvent également envisager de réduire le nombre de membres du personnel qui participeront aux Jeux.

Les billets pour les Jeux olympiques et paralympiques seront remboursés, mais pas d’autres frais

Les organisateurs locaux ont assuré qu’en raison de la nouvelle interdiction, ils rendraient aux étrangers l’argent qu’ils ont investi dans des billets pour les événements olympiques et paralympiques. Toshiro a précisé qu’il s’agit d’environ 600 000 entrées des premières joutes et 300 000 des Paralympiques.

Le directeur exécutif du JJ.  OO.  de Tokyo, Toshiro Muto, a annoncé que l'édition reportée à 2021 débutera le 23 juillet.
Le directeur exécutif du JJ. OO. de Tokyo, Toshiro Muto, a annoncé que l’édition reportée à 2021 débutera le 23 juillet. © Issei Kato / Reuters

Le directeur a refusé de dire combien coûteraient tous les remboursements. D’autre part, Toshiro a précisé que les frais d’annulation de l’hôtel ne seraient pas couverts.

De son côté, l’interdiction des étrangers affecte l’économie japonaise, car le gouvernement n’obtiendra pas le boom touristique sur lequel il comptait depuis longtemps. Le tourisme est une source financière qui a connu une croissance exponentielle au Japon depuis 2015 et qui ne recevra plus le grand nombre de personnes attirées par l’un des événements les plus importants – et les plus chers – du monde.

« C’est très regrettable », a déclaré le gouverneur de Tokyo, Yuriko Koike, à propos de la décision concernant les téléspectateurs internationaux. Mais il a ajouté que la conclusion était « inéluctable », étant donné que la principale priorité pour la réalisation de Jeux réussis est la santé des athlètes et du public japonais.

Des Jeux olympiques sans public étranger, la discussion reportée

Si la nouveauté est qu’aucun touriste ne pourra se rendre au Japon pour les Jeux Olympiques, en réalité cette question était déjà sur la table depuis décembre 2020. À cette époque, les parties ne se sont pas prononcées sur les visiteurs étrangers et ont opté pour reporter ce débat au printemps 2021.

Le service de presse Kyodo avait précédemment rapporté que les organisateurs étaient enclins à interdire aux volontaires étrangers d’aider aux Jeux. Puis, le 3 mars de cette année, les partis se sont reparlé et ont une fois de plus couru la date, jusqu’au 20 mars où il a finalement été décidé de cette interdiction des téléspectateurs d’autres pays que le Japon.

Seiko Hashimoto, président du comité Tokyo 2020, a expliqué qu’ils élaboraient des plans pour partager «à distance» tout ce qui se passe aux Jeux olympiques, sans préciser en quoi ces plans consisteraient. Hashimoto a demandé le soutien du public, même s’il ne peut pas assister aux joutes. « À bien des égards, les Jeux de Tokyo 2020 seront complètement différents des Jeux précédents. Cependant, l’essence des Jeux restera inchangée », a-t-il déclaré.

Avec AP et Reuters

gestioninclusive@gmail.com