La France

Les garde-côtes français sauvent plus de 270 migrants à la dérive dans la Manche

Les garde-côtes français ont secouru un total de 272 personnes qui dérivaient dans de petites embarcations dans la Manche ce mardi, comme le rapporte la Préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord.

Durante madrugada de este martes el Centro Regional de Salvamento y Vigilancia Operacional (CROSS, por sus siglas en francés) fue informado de la presencia de varias embarcaciones en dificultades, por lo que han trabajado en labores de rescate que se han prolongado a lo largo del jour.

Ainsi, près d’une centaine de migrants secourus ont été transférés vers le port de Boulogne sur Mer ; 109 ont été transférés à Dunkerque, et les 64 restants ont été transférés au port de Calais, comme l’indiquent les autorités gauloises.

« Tous les naufragés, une fois de retour à quai, sont pris en charge par la police des frontières et le service départemental d’incendie et de secours », a détaillé la préfecture, qui a indiqué que ce secteur est « l’une des zones les plus fréquentées du monde ».  » et a prévenu qu’il s’agit d’un  » secteur particulièrement dangereux  » en raison des conditions météorologiques  » difficiles  » qui peuvent survenir.

Environ 16 000 migrants ont été secourus dans la région depuis fin août, une augmentation significative par rapport aux années précédentes. Le gouvernement britannique, pour sa part, a imposé de nouvelles restrictions à la migration après le Brexit et avec l’intention de réduire les entrées illégales dans le pays.

En ce sens, Londres et Paris ont récemment trouvé un accord malgré le fait que des centaines de migrants sont actuellement à Calais dans le but de traverser la Manche et d’atteindre le Royaume-Uni.