Première modification:

Le Philippe Chatrier, son court central, dispose déjà d'une housse rétractable pour protéger le court de la pluie. Il s'agit d'un investissement de 380 millions d'euros pour un travail qui sera achevé dans son intégralité en 2021

Roland Garros a une attention particulière des médias ce 2020. Il est appelé à être le seul Grand Chelem avec un public après la pandémie et pour cela il aura déjà une nouvelle couverture rétractable.

Bien que la construction ait été interrompue pendant l'isolement en France, cette couverture a déjà pris fin. Ce sont 11 ailes, chacune de 330 tonnes et qui se déploient en 15 minutes. "Ce n'est pas un toit complètement fermé, il n'y a aucun problème de ventilation ou de régulation de température." Gilles Jourdan, directeur du projet MSRG, raconte.

La Fédération Française de Tennis a investi 380 millions d'euros pour agrandir et moderniser les dix hectares de ses installations à Paris. C'est un travail qui s'achèvera en 2021, alors que cette année, on accordera beaucoup d'attention aux mesures sanitaires.

"Nous serons très attentifs au respect de ces règles, nous avons la discipline du public mais comme nous aurons la moitié de l'audience, pour simplifier, cela facilitera la gestion des flux de personnes", a déclaré François-Vilotte, président de la Fédération française. Tennis.

Le Roland Garros débutera le 21 septembre avec une moyenne estimée à environ 20 000 téléspectateurs quotidiens, soit la moitié de sa capacité.