La France

Le ministre français de la Santé prédit la fin du masque d’extérieur pour l’été

MADRID, le 4 mai. (EUROPA PRESS) –

Le ministre français de la Santé, Olivier Véran, a évoqué l’été comme une date possible pour la fin de l’usage obligatoire des masques dans les espaces ouverts, bien qu’il ait exhorté à ne pas baisser la garde et à « ne pas se détendre trop vite ».

Véran a affirmé que les infections à coronavirus semblent un peu plus maîtrisées, mais a prôné de ne pas précipiter les délais d’une désescalade qui a fait ses premiers pas lundi, avec la fin de la limite de 10 kilomètres de mobilité et la reprise des cours en centres d’enseignement secondaire et supérieur.

Le pays, qui a accumulé plus de 5,6 millions de cas et 105 000 décès depuis le début de l’urgence, observe de près l’évolution de la vaccination, campagne dont, comme Véran lui-même l’a reconnu, les perspectives dépendent de la durée.

Le ministre a souligné dans des déclarations à Europe 1 que la vaccination protège apparemment contre les formes les plus graves de coronavirus et qu’une fois qu’une partie importante de la population a été vaccinée, il est possible d’envisager de «baisser la garde».

En ce sens, et bien qu’il ait indiqué «qu’aucune date ne peut être donnée» aujourd’hui, il a avancé que le gouvernement lèverait «immédiatement» les mesures qui peuvent être supprimées, y compris l’utilisation d’un masque. « J’espère sincèrement que ce sera cet été », a-t-il ajouté.

Le responsable de la santé a fait appel aux thèses de «de plus en plus de spécialistes» qui soulignent que les taux de contagion à l’étranger seraient «très faibles», de «entre 0,5 et 5%» des cas. Parmi les critères qui pourraient être envisagés dans ce nouveau scénario pourraient être la distance, la durée de l’exposition à une autre personne et l’intensité de cette exposition.

gestioninclusive@gmail.com