La France

Près de 70 migrants sont interceptés alors qu’ils tentaient de traverser la Manche pour rejoindre le Royaume-Uni

MADRID, 8 mars (EUROPA PRESS) –

Les autorités du Royaume-Uni et de la France ont intercepté plus de 60 migrants ce dimanche alors qu’ils tentaient de traverser la Manche pour rejoindre le Royaume-Uni.

Comme l’ont confirmé les autorités britanniques, elles ont arrêté tout au long de la journée trois bateaux transportant un total de 50 personnes, en plus de 17 autres personnes que les autorités françaises ont empêchées de traverser de nuit.

Ces migrants ont été renvoyés par bateau en France.

Un porte-parole du ministère de l’Intérieur a rappelé que « les gens doivent demander l’asile dans le premier pays sûr où ils arrivent et ne pas risquer leur vie en effectuant ces traversées dangereuses », évoquant l’augmentation des tentatives de traverser le canal la nuit.

Il a également ajouté, selon la BBC, qu’ils continuent de « persécuter les criminels qui sont derrière ces passages illégaux ».

Le Gouvernement renvoie également les immigrants illégaux qui n’ont pas le droit de rester au Royaume-Uni vers des pays sûrs, a-t-il dit, après avoir souligné que de nouvelles règles ont été introduites en janvier qui rendent les demandes d’asile << irrecevables lorsque les personnes ont traversé des pays. le Royaume-Uni via des routes illégales. "

Ces nouvelles tentatives de traversée de la Manche interviennent après la disparition d’un migrant en mer lorsqu’un bateau a rencontré des difficultés, tandis que trois autres ont été hospitalisés en France pour hypothermie mardi soir.

Plus de 531 personnes sont entrées au Royaume-Uni par la Manche jusqu’à présent en 2021, 40% de plus qu’au cours de la même période en 2020. Au total, 8 417 personnes sont entrées dans le pays européen par cette route l’année dernière, un nombre record.

Face à cette augmentation des passages illégaux, le gouvernement britannique envisage de «resserrer» les peines contre les trafiquants d’êtres humains qui introduisent des sans-papiers par la Manche, selon le Premier ministre Boris Johnson.

gestioninclusive@gmail.com