La France

Le Japon, les États-Unis et la France lancent leurs premiers exercices militaires dans un contexte de tension croissante avec la Chine

MADRID, le 11 mai. (EUROPA PRESS) –

Les autorités japonaises, américaines et françaises ont lancé mardi une série d’exercices militaires conjoints dans le sud-ouest du Japon dans un contexte d’inquiétude croissante quant à l’attitude de la Chine au niveau régional.

De plus, un navire australien participera aux manœuvres, qui devraient durer une semaine et seront suivies par environ 300 personnels, selon les informations de la chaîne France24.

Les manœuvres interviennent alors que Tokyo cherche à faire progresser ses relations de défense bilatérales avec les États-Unis et leurs alliés et en vue des mouvements de la Chine dans la mer de Chine méridionale.

Les exercices, qui incluent des chasseurs et diverses opérations de véhicules amphibies, auront lieu dans la région de Kiushu. La Chine a réclamé à plusieurs reprises la plupart des eaux de la mer de Chine méridionale.

Les autorités japonaises ont exprimé à de nombreuses reprises que Pékin constituait une menace militaire dans le contexte des conflits territoriaux dans la région. La France, pour sa part, a des intérêts stratégiques dans la région indo-pacifique.

Le Japon a mené des exercices militaires avec des pays européens à quelques reprises, bien que plusieurs frégates allemandes et britanniques soient programmées pour se joindre aux exercices.