La France

Le gouvernement basque dénonce le « contrôle sélectif et raciste » à la frontière d’Irun

Le directeur de la migration et de l’asile du gouvernement basque, Xabier Legarreta, a dénoncé ce samedi le « contrôle sélectif et raciste » exercé par la police française à la frontière d’Irun et a demandé « des itinéraires et des couloirs sûrs » pour les migrants. Des membres de la Garde civile ont récupéré ce matin le corps d’un migrant dans la rivière Bidasoa, à la hauteur du pont international de Behobia, à Gipuzkoa.