La France

Le président algérien s’entretient au téléphone avec Macron

Le président algérien, Abdelmayid Tebune, a eu ce samedi un entretien téléphonique avec son homologue français, Emmanuel Macron, comme le rapporte la présidence algérienne dans un communiqué.

Il s’agit de la deuxième conversation téléphonique entre les deux dirigeants depuis la réélection de Macron pour cinq ans de plus à l’Elysée en avril. Le premier contact a eu lieu le 5 mai.

Tébune et Macron « ont évoqué les relations bilatérales et leur volonté de les approfondir », selon Alger, qui a mis en avant leur « convergence de points de vue (…) pour porter ces relations à un niveau prépondérant, surtout après la reprise ». l’élection du président Macron ».

Cette conversation téléphonique a également permis aux deux présidents « d’examiner divers dossiers, notamment la situation au Sahel et en Libye, ainsi que des questions régionales et internationales d’intérêt commun ».

Le texte ne mentionne pas la crise bilatérale ouverte actuelle entre l’Algérie et l’Espagne qui a conduit Alger à suspendre le traité d’amitié bilatéral en réponse au soutien du gouvernement espagnol au plan marocain d’autonomie du Sahara occidental.

L’Algérie et la France tentent de relancer leurs relations bilatérales après la crise de l’automne 2021 qui a déclenché une intervention de Macron dans laquelle il a décrit le pays africain comme un « système politique militaire », avec une « histoire officielle réécrite » parce que la nation algérienne « n’a pas existaient avant 1830 », date du début de la colonisation française.

Ces propos ont entraîné le retrait de l’ambassadeur d’Algérie à Paris, bien qu’il soit revenu début janvier et que les deux parties travaillent déjà sur des dossiers en suspens comme les visas, le rapatriement des Algériens en situation d’expulsion en France, la mémoire ou l’économie. .