Le footballeur Jules Koundé refuse de voter pour le Groupe National, un parti "fondé sur la haine d'autrui"

Le footballeur du FC Barcelone et international de l'équipe de France Jules Koundé a manifesté ce dimanche, jour de célébration du premier tour des élections législatives dans son pays, contre le vote pour le parti d'extrême droite Groupe National, « fondé sur la haine des voisin et dans la désinformation ».

Le Groupe National, dirigé par Marine Le Pen et Jordan Bardella, part favori ce dimanche des élections législatives anticipées, déclarées le 9 juin par le président français Emmanuel Macron, et dans lesquelles la formation aspire à consolider les progrès enregistrés lors des dernières élections. Élections européennes.

Dans un message publié sur son compte sur le réseau social

« Je vois un parti fondé sur la haine de l'autre, sur la désinformation et dont les propos tentent de nous stigmatiser et de nous diviser », a déclaré l'international français de 25 ans.

C'est pourquoi Koundé comprend que le Groupe National « n'est pas la solution » aux problèmes que traverse son pays, comme il l'a fait savoir dans un message, qu'il ne veut pas présenter « comme une leçon » mais comme « un opinion personnelle pour que les gens en fassent ce que vous voulez.

Koundé a en tout cas indiqué que la journée d'aujourd'hui est « importante pour la France et pour son avenir », dans lequel, dans le contexte actuel, « voter est à la fois un devoir et un droit ».

« La force de la démocratie, c'est que chaque voix compte et que chacun est libre de donner son avis », a-t-il souligné.

A lire également